Scooby-Doo et les pirates fantômes

Si l’on m’avait dit il y a 30 ans que j’assisterais un jour à un spectacle de Scoubidou, je ne l’aurais pas cru. Déjà parce que je n’imaginais pas une seconde que j’aurais l’occasion de revoir une fois adulte les dessins animés de mon enfance, et encore moins que certains auraient toujours du succès. Et aussi parce que Scoubidou n’était pas, de loin , mon dessin animé préféré. Ma préférence allait déjà à l’époque aux animations japonaises. Malheureusement, lorsque j’ai fièrement exhumé l’un de mes précieux DVDs de La bataille des planètes pour le montrer à la bestiole, je n’ai rencontré qu’un intérêt poli. En revanche, il a tout de suite accroché à Scoubidou, j’ai donc dû suivre le mouvement…

Et finalement j’ai pris beaucoup plus de plaisir que je ne m’y attendais à m’y replonger. Sans doute parce que je ne lui ai montré que des longs métrages récents, qui ne sont pas mal faits du tout, et pas les courts épisodes de mon époque. Bref, il est accro, au point d’avoir fait figurer un livre de Scoubidou dans sa liste au Père Noël… Eh oui! Les aventures de Scoubidou sont éditées chez Pocket Jeunesse! Ca m’a scié, ça!… Mais je dois dire que le jour où j’ai vu que les Gormiti et Ben 10 étaient publiés dans la version complètement relookée de la Bibliothèque Verte, je me suis pris un sacré coup de vieux. Donc… devant tant d’enthousiasme de la part du jeune homme, le spectacle s’imposait.

J’y suis allée un peu en traînant des pieds, mon expérience des spectacles pour enfants se limitant jusque-là à des trucs genre Oui Oui, qui m’avait paru faire plutôt cheap et être assez impropre à convaincre qui que ce soit d’autre que des gamins de 2 ans (ça tombe bien, il avait cet âge là à l’époque et avait été émerveillé). J’ai été cette fois agréablement surprise par la qualité du spectacle. Déjà j’ai noté un souci plus grand de fidélité aux personnages originaux (dans l’apparence, la voix, etc)… même si le côté « blonde » assez prononcé de Daphné et la façon dont Fred roule des mécaniques m’ont bien plus évoqué les vieux épisodes que les films actuels. La troupe de comédiens déborde d’énergie et est secondée par des danseurs. Pendant l’une des chorégraphies, l’un d’entre eux a même fait un numéro suspendu en l’air par un ruban. On retrouve frissons et humour comme dans le dessin animé, le tout entrecoupé de chansons (« -Maman, pourquoi ça chante tout le temps? – Euh… bah… Pour qu’ils aient le temps de changer de décors? » Et le fait est que les décors étaient nombreux et bien faits). J’ai apprécié aussi l’effort fait d’offrir un spectacle à « deux niveaux ». L’histoire prise au premier degré avait tout pour séduire et amuser les petits. Et les nombreux traits d’humour (que j’aurais préféré  un peu plus subtils, mais bon), les airs célèbres réutilisés, certaines chorégraphies, offraient un deuxième degré de lecture qui s’adressait aux plus grands et aux adultes, si bien que chacun pouvait y trouver son compte.

Pour ce qui est de l’histoire, la troupe de Mystères et compagnie part en vacances dans l’île des Pirates (tout un programme) pour y retrouver une amie d’enfance de Vera. Seulement l’île est hantée par des pirates fantômes qui effraient tout le monde et font fuir les touristes. Les gamins (à commencer par le mien) étaient constamment morts de rire et braillaient à qui mieux mieux pour prévenir les personnages de l’apparition des pirates. Mon loustic a été enchanté, et j’ai passé un plutôt bon moment.

Pour les parisiens intéressés, il faut se dépêcher : le spectacle se joue à l’Olympia seulement jusqu’à dimanche prochain 2 janvier. Il partira ensuite en tournée en province.

Toutes les infos, ainsi que des photos et vidéos,  sur le site du spectacle : http://www.scoobydoo-surscene.fr/

Cet article, publié dans Sorties culturelles, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s