Superior

Le monde est dévasté par le combat entre les hommes et les monstres. Ces derniers sont dirigés par une créature surpuissante, appelée le roi-démon, qui a décimé la moitié de l’humanité à elle seule. Les humains ont désigné un héros, Exa, chargé de combattre et éliminer le roi-démon.

A ce stade, vous vous dites sans doute que ce manga de fantasy retrace la quête du héros afin de trouver son ennemi? Eh bien, pas du tout! Les deux adversaires se retrouvent en présence dès la première page du premier tome. Seulement, presque tous ignorent que le roi-démon est une jolie jeune femme, nommée Sheila. La croyant attaquée par un dragon, Exa la sauve et Sheila, étonnée de constater que le héros a plus de pouvoirs que ce à quoi elle s’attendait, et intriguée par ses procédés qu’elle trouve étranges, décide de le suivre afin de l’observer, et prétend, afin qu’il la garde près de lui, être tombée amoureuse de son sauveur.

Bien sûr, elle compte laisser le héros en vie juste le temps de se divertir un peu et l’éliminer très vite. Mais Exa déconcerte énormément la jeune femme, qui ignore ce que sont les émotions et les sentiments. En effet, s’il a juré d’éliminer le roi-démon, il se refuse à tuer quelque autre créature que ce soit, ce qui lui complique parfois l’existence.

Je suis sûre que la lecture de ce résumé vous donne déjà une bonne idée de l’histoire narrée par le manga. Le fait est que la trame du manga n’est pas d’une grande originalité et que ses rebondissements sont très prévisibles. Par ailleurs, c’est dégoulinant de morale et de bons sentiments, le manga semblant être une démonstration de la justesse des convictions d’Exa. Ce n’est pas problématique en soi, mais l’auteur y va parfois vraiment avec de gros sabots, et c’est un peu lourd. C’est donc un manga qui, sur le fond, ne sort pas vraiment du lot.

Ce qui m’a retenue d’abandonner la série en cours de route, c’est la forme. Je trouve les dessins absolument magnifiques. Les personnages, tant masculins que féminins, sont très beaux et très agréables à regarder. L’univers de fantasy dans lequel se déroulent les aventures de Sheila et Exa a permis à Ichtys de laisser libre cours à son imagination pour le look des personnages. Et c’est une réussite, les tenues des divers personnages étant souvent originales et jolies. J’ai aimé aussi les décors, parfois somptueux, et la construction des dessins.

Le second point fort du manga est l’humour qui est omniprésent et qui apporte une touche de légèreté appréciable à l’intrigue. Du fait de ces qualités, si Superior ne comptera pas parmi mes mangas préférés, c’est néanmoins une série que je n’ai pas réussi à laisser tomber et que, au final, j’ai eu du plaisir à suivre.

Et puis j’étais contente pour une fois de me lancer dans une série qui ne comptait pas 50 tomes : Superior n’en comporte en effet que 9. Sauf que la dernière page du 9ème tome laisse l’histoire en plan… Me voilà donc prête à m’embarquer dans Superior Cross, la suite de Superior, dont le premier volume sortira en France le mois prochain, afin de voir comment tout cela va se terminer!

Superior
Ichtys
Editions Ki-oon
9 tomes parus (série finie)

Cet article, publié dans BD / Mangas, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s