Black butler

La maison Phantomhive a à sa tête un curieux chef. En effet, le comte Ciel Phantomhive n’a que 12 ans, il porte un bandeau qui lui cache un oeil et, en dépit de son jeune âge, il est à la tête d’une entreprise de jouets que ses idées novatrices ont rendue florissante. Il habite un manoir à la campagne, et a à son service une femme de chambre, un cuisinier et un jardinier tous plus catastrophiques les uns que les autres, ainsi qu’un majordome, Sebastian, qui semble être la perfection incarnée.

Le fait que l’histoire se passe dans l’Angleterre victorienne n’est pas un simple prétexte pour justifier l’ambiance gothique du manga. Au contraire, le mangaka semble avoir fait pas mal de recherches sur les arts décoratifs de l’époque, notamment.

L’humour est très présent dans le manga, ou tout du moins dans les deux tomes que j’ai lus. Il émane principalement des personnages secondaires : les serviteurs maladroits et la jeune fiancée de Ciel, enfant capricieuse qui voue une passion aux fanfreluches. Le mangaka semble également beaucoup s’amuser à déguiser les garçons en filles.

L’intrigue de fond, plus sérieuse, repose sur le duo Ciel – Sebastian qui suscite beaucoup de questions. Pourquoi Ciel cache-t-il son oeil? Qu’est-il advenu des parents de Ciel? Qu’est exactement Sebastian? Quel est le rapport qui lie le majordome et son maître? On peut supposer que les réponses arriveront petit à petit au fil des tomes et des enquêtes que tous les deux vont mener.

Le problème, c’est que je me fiche complètement de connaître ces réponses. Je vais sans doute faire hurler, étant donné les nombreuses critiques élogieuses que j’ai pu lire à propos de ce manga, mais je me suis plutôt ennuyée en le lisant. Le premier tome, qui sert à mettre en place le cadre et présenter les personnages, m’a paru un peu long mais je pensais que ça s’arrangerait ensuite. Le deuxième tome rentre dans le vif du sujet et comporte pas mal d’action. Malheureusement il m’a paru creux et ennuyeux.

Le manga est certes joli et bien documenté, mais le fond pêche cruellement. Les serviteurs maladroits, ça fait sourire une fois. Mais, si tout l’humour du manga repose sur ce genre de gags, ça va vite être lourd. Quant à l’intrigue, en dépit de ce que j’ai pu lire en différents endroits, je ne lui trouve aucune originalité. Par certains aspects, le duo Ciel – Sebastian me rappelle celui formé par Light et Ryûk dans Death Note. L’histoire m’évoque aussi beaucoup celle de Neuro le mange-mystères, série pour laquelle j’ai également décroché au bout de quelques temps. Sans doute est-ce moi qui suis trop vieille pour ce genre de lecture… Toujours est-il que, n’ayant aucune envie de me plonger dans le tome 3, alors que le tome 2 s’arrête à un moment qui est censé être palpitant, je me dis que ce n’est pas la peine de m’obstiner. Je vais donc en rester à ce tome 2. Ca me permettra de commencer l’une des très nombreuses autres séries qui me tentent!

Black butler
Yana Toboso
Editions Kana
(6 tomes parus en France – 12 tomes parus au Japon – série en cours)

Publicités
Cet article, publié dans BD / Mangas, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

6 commentaires pour Black butler

  1. Gwen dit :

    Bonjour,
    j’ai lu le tome 1 et suis également restée sur ma faim. Je me posais la question quant à acheter le 2 pour enfin pouvoir déterminer si j’aime cette série ou non… En voyant ton article je crois que ce n’est donc point la peine que j’investisse, la surprise d’éclat ne sera pas au rendez-vous… Dommage car les dessins sont vraiment sympas ^^

    • Marie dit :

      Je ne suis pas si je suis de bon conseil… Je suis allée avoir un peu les critiques quand j’ai écrit la mienne. D’après ce que j’ai pu trouver, les lecteurs sont assez emballés et trouvent le manga original, les journalistes sont un peu moins enthousiastes. L’un d’entre eux trouvait le 4ème tome poussif… Ca ne m’a pas paru engageant!
      Moi aussi je trouve les dessins très sympas.

  2. Ping : Roaarrr challenge | Et puis…

  3. Ping : Roaarrr : Japan Expo Awards « Bar à Bd

  4. Ping : Point sur mes challenges en cours | Et puis…

  5. Ping : Mes séries mangas en cours #3 | Et puis…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s