Challenge Balzac

Ce blog fête aujourd’hui son premier anniversaire. Lorsque j’ai démarré, je n’étais pas certaine de parvenir à tenir un blog – et encore moins deux – aussi longtemps, et je ne m’attendais pas du tout à me laisser autant prendre au jeu et à y trouver autant de plaisir.

Pour l’occasion, je pourrais vous parler statistiques, comme c’est souvent la coutume. Mais ce n’est pas trop mon truc et le fait que, après à peine 3 mois d’existence, la Lubriothèque reçoit déjà en moyenne deux fois plus de visites quotidiennes que celui-ci me ravit ou me complexe selon la casquette que je choisis d’endosser. Je ne m’attarderai donc pas sur le sujet.

Plus que des chiffres, ce que j’ai envie de retenir de cette année sur la blogosphère, ce sont les échanges et les découvertes enrichissantes, tant de livres que de personnes. La fréquentation régulière de vos blogs et l’envie de partager mes coups de coeur m’ont redonné un appétit de lecture qui s’était quelque peu émoussé ces dernières années, du fait du manque de temps. J’ai retrouvé un rythme de lecture, certes très modeste, et forcément bien insuffisant comparé à tout ce que je voudrais lire, mais qui m’étonne et me ravit.

Je pourrais également parler des requêtes qui amènent ici. Il faudrait que je prenne un jour le temps d’en faire un florilège car certaines m’amusent beaucoup. Mais j’avais plutôt envie de faire quelque chose de spécial, parce qu’aujourd’hui est un jour spécial.

Aujourd’hui, je ne fête pas seulement l’anniversaire de ce blog, mais également le mien et celui de mon auteur favori, Balzac. Lorsque l’envie de bloguer s’est fait de plus en plus pressante au printemps dernier, il m’est apparu comme une évidence que ce blog devait démarrer le 20 mai et que le premier billet devait porter sur Balzac. Et j’avais encore envie de lui rendre hommage cette année.

J’ai découvert Balzac quand j’étais au lycée. Une nouvelle édition de la Comédie humaine venait de sortir et mes parents m’en ont acheté tous les tomes, au fur et à mesure de leur parution. J’ai tout dévoré et j’ai tout de suite adoré. Je me suis régalée de son style, je me suis laissée emporter par les histoires et j’ai vibré avec les personnages. Ensuite, j’ai essayé de faire main basse sur ce que je pouvais trouver du reste de sa bibliographie, et je l’ai découvert sous des jours inattendus. J’ai lu une biographie de lui et, surtout, j’ai lu ses lettres à Mme Hanska, qui ont fait l’objet de mon premier billet. J’ai autant aimé découvrir l’homme que l’oeuvre. J’ai été contente de me trouver quelques goûts communs avec lui, j’ai éprouvé de l’admiration pour sa puissance de travail et son imagination impressionnantes, et j’ai été tout étonnée de découvrir des côtés attendrissants et presque enfantins à ce grand homme. Depuis, je relis de temps à autre un roman de la Comédie humaine, et je les perçois désormais différemment, car je retrouve l’homme à travers son oeuvre.

S’il y a beaucoup d’enthousiastes de Balzac, il y a malheureusement aussi pas mal de gens qu’il effraie ou rebute. Je serais bien incapable de me lancer dans une analyse littéraire de son oeuvre, je ne pourrais parler que de mon ressenti, qui est bien sûr éminemment subjectif. Plutôt donc que d’essayer de vous parler maladroitement de son oeuvre, j’aimerais vous inviter à la découvrir ou à vous y replonger. J’ai donc le plaisir de lancer ce jour mon premier challenge, qui ne pouvait qu’être consacré à Balzac!

Toutefois, j’aimerais que ce soit un challenge qui permette d’appréhender Balzac un peu autrement. Je voudrais sortir des clichés de la fameuse description de Saumur dans Eugénie Grandet, réputée si soporifique, et vous inciter à découvrir la diversité de son oeuvre. Je vais donc poser quelques contraintes de lectures.

Je sais bien qu’il y a déjà plein de challenges en cours et je ne veux prendre personne à la gorge. Moi-même je n’avais pas forcément prévu de lire du Balzac cette année et, si ce challenge me donne envie de ressortir quelques « raretés » dénichées dans des brocantes pour vous en dire quelques mots, ce ne sera pas avant plusieurs semaines au mieux! Je souhaitais surtout le démarrer aujourd’hui afin de prendre date.

Une durée de 2 ans me paraissant raisonnable, je fixe la date de fin au 20 mai 2013.

Afin que chacun puisse trouver une formule qui lui convienne, je vous propose 4 niveaux :

Modeste Mignon : 1 oeuvre choisie à votre convenance dans l’ensemble de la bibliographie de Balzac

 – Béatrix de Rochefide : 3 oeuvres dont :
* 1 au choix parmi les Etudes de moeurs de la Comédie humaine
* 1 au choix parmi les oeuvres qui n’appartiennent pas à la Comédie humaine ou parmi les Etudes analytiques ou les Etudes philosophiques de la Comédie humaine (j’avoue une forte préférence pour les deux premières catégories, mais elles peuvent s’avérer moins simples à se procurer)
* 1 au choix parmi l’ensemble de la bibliographie de Balzac, les essais et biographies écrits à son sujet, les oeuvres inspirées par un de ses écrits, les adaptations de ses oeuvres sous tous formats (film, BD, roman…)

– Lucien de Rubempré : 6 oeuvres dont :
* 2 au choix parmi les Etudes de moeurs de la Comédie humaine
* 1 au choix parmi les oeuvres qui n’appartiennent pas à la Comédie humaine ou parmi les Etudes analytiques ou les Etudes philosophiques de la Comédie humaine
* le reste au choix parmi la bibliographie de Balzac, les essais et biographies, oeuvres inspirées ou adaptées

– Eugène de Rastignac : 12 oeuvres dont :
* 4 au choix parmi les Etudes de moeurs de la Comédie humaine
* 2 au choix parmi les oeuvres qui n’appartiennent pas à la Comédie humaine ou parmi les Etudes analytiques ou les Etudes philosophiques de la Comédie humaine
* le reste au choix parmi la bibliographie de Balzac, les essais et biographies, oeuvres inspirées ou adaptées

Il est évidemment possible de changer de niveau en cours de route.

Pour vous aider dans vos choix, vous trouverez quelques éléments de bibliographie dans ce ce billet.

Les participants (je ferai une page spéciale quand j’aurai un moment) :
Modeste MignonD. 
Béatrix de Rochefide :Irrégulière, rotko
Lucien de Rubempré : Martial, GeorgeNathalie, Céline, Astyala, Aaliz
Eugène de Rastignac : Nono in the Sky, Letteratura,
moi
à définir : MazelTombouctou 

Etant nulle en informatique, je n’ai pas su faire mieux que ce logo très moche. Si une âme charitable se sentait l’envie d’en créer un autre, je lui en serais très reconnaissante!

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

149 commentaires pour Challenge Balzac

  1. Martial dit :

    Bonjour

    Avant tout un joyeux blog-anniversaire! Et je suis prèt pour me plonger dans l’oeuvre de Balzac. Je n’ai lu que « Le père Goriot » mais de vague souvenir! Alors je m’inscris au niveau « Lucien de Rubempré » et je changerai peut être de niveau!!

    Je vois que tu es aussi douée pour les logos que moi! Désolé je suis aussi peu doué que toi en informatique!

    A très bientot

  2. Martial dit :

    Euh… on doit faire un choix et de le signaler?

    • Marie dit :

      Non, non, ne t’inquiète pas. Je voulais simplement dire que j’étais curieuse de voir quels livres allaient t’inspirer. Désolée si je n’ai pas été claire!

      • Martial dit :

        Pas grave!Je pense que j’ai au moins choisir « Le père Goriot » et après mystère et boulle de gum!!
        je n’ai aucun Balzac dans ma PAL.. donc je vais devoir m’en proccurer donc une descente en librairie va s’imposer!

  3. Martial dit :

    Ah oui c’est vrai!! MERCI
    Par contre, mon banquier ne serait pas de cet avis!

  4. leslivresdegeorgesandetmoi dit :

    Ahhhhh Marie je t’adore !!!! je pensais en lancer un challenge sur Balzac, me restait à définir les consignes, et voilà que tu réponds à mes voeux ! donc bien sûr je te suis avec un énorme plaisir ! quand j’ai vu chez Mazel tu lançais ce challenge … quelle joie ! donc oui j’en suis et très bon anniversaire à ton blog et à Honoré !

    • Marie dit :

      Tu ne peux pas savoir comme je suis soulagée! Quand tu as dit il y a quelques jours qu’un nouveau challenge te trottait dans la tête, j’ai eu très peur qu’il concerne Balzac et que tu ne me coupes l’herbe sous le pied! Si jamais tu avais envie de t’ associer à ce challenge et de faire un challenge jumelé comme tu le fais avec Delphine, ce serait avec plaisir. Sinon je suis ravie de te rajouter aux participants (le choix du nom pour le deuxième niveau est un clin d’oeil à ta chère George).

      • leslivresdegeorgesandetmoi dit :

        J’avais bien compris le clin d’oeil ;) !
        Je te laisse mener ce challenge et je suis ravie que tu l’aies lancé, mais merci pour l’invitation ! j’ai fait un petit billet sur mon blog pour signaler mon inscription ! bravo à toi, en un an ton blog est devenu, pour moi, un incontournable ! j’aime beaucoup ta façon de parler des livres !bises

  5. rotko dit :

    bonjour,
    tu peux me compter au nombre des « adeptes ». On verra quel sera mon niveau sur le terrain. bonnes lectures.

  6. leslivresdegeorgesandetmoi dit :

    au fait j’opte pour Lucien même si mon coeur va davantage vers Rastignac et si, et pour cause, Beatrix me plait beaucoup ! mais qui sait, en deux ans je pourrai peut-être devenir « Rastignacienne ».

    P.S : il est parfait ton logo ;)

  7. Mo' dit :

    Très bon anniversaire à toi, à ton blog. Très beau bilan aussi, merci pour ce partage. En revanche, je ne te suivrais pas sur ce challenge, vu mon blog. L’envie y est mais pas le courage de tout révolutionner ^^
    Bon challenge

  8. Ping : Tag + Challenge Balzac by Marie « Les Livres de George

  9. Irrégulière dit :

    Moi moi moi ! Niveau Beatrix de Rochefide pour l’instant !
    (et sinon : Bon anniversaire !!!!)

  10. D. dit :

    Joyeux blog-anniversaire !
    Balzac…Je suis de celle qui en a peur, après une expérience à la limite du traumatisme. Mais une amie m’a offert les Chouans, y’a bien un an, toujours pas de motivation pour le lire. DONC ton challenge est parfait ! Je m’inscris en Modeste mignon, c’est déjà énorme à mes yeux ^^En espérant que je change d’avis sur cet auteur

    • Marie dit :

      Je crois me souvenir que tu avais parlé sur ton blog de cette expérience malheureuse. Je te félicite de cette initiative courageuse et te rajoute avec plaisir! J’espère que tu seras moins traumatisée par ta lecture, cette fois. :-)

  11. Tombouctou dit :

    Excellent bon anniversaire. ça fait bizarre d’avoir 1 an, non ? :)
    Challenge Balzac donc… hum, je n’en ai plus lu depuis une quinzaine d’années environ. Il serait peut-être temps que je m’y remette. Je ne peux pas te dire encore quel niveau je vais choisir : j’aimerais en relire un avant, histoire de voir si le père Balzac et moi pouvons encore nous entendre. :)

    • Marie dit :

      Oui, ça fait un peu bizarre! :-)
      Je suis ravie de te rajouter à la liste, dans la catégorie des indécis, en espérant que le père Balzac et toi ferez bon ménage. :-)
      Désolée de ne pas avoir pris le temps de répondre à ton dernier message. Ma date de retour de vacances n’est toujours pas déterminée. Je te tiens au courant très bientôt.

  12. Bookine dit :

    mais il est très bien ton logo! Joyeux anniversaire de blog!

  13. rotko dit :

    Beatrix, je parlerai d’elle et du roman, car je connais bien le décor de l’action : Guérande et ses remparts, la côte atlantique, le pays du sel (bravo et applaudissements nourris !).
    Vous entendrez parler aussi de « la fille aux yeux d’or », roman sulfureux à comprendre
    à demi-mots ;-)

  14. nathalie dit :

    Bonjour, je circule de blogs en blogs depuis tout à l’heure, et j’ai vu plein d’annonces de ton blog et de ton challenge balzacien auquel je m’inscris de bon coeur. Un jour, j’aurai lu tout Balzac j’espère mais comme je ne suis pas archi fan, j’ai besoin d’être un peu poussée, ce défi tombe donc à pic ! Je ne sais pas encore quel sera mon niveau choisi… Et en bonne familière de la Touraine, la description de Saumur n’est pas du tout ennuyeuse à mon goût…

  15. Céline dit :

    Je suis aussi une grande amoureuse de Balzac. C’est un auteur extraordinaire … Alors, bien sûr, je m’inscris pour ce challenge ! Je vais rester pour l’instant en catégorie Lucien, mais qui sait ? Eugène me tentera peut-être …
    Et bon anniversaire à ton blog, que je découvre à cette occasion !

    • Marie dit :

      Moi je connais ton blog! Je n’ai pas encore laissé de commentaires jusqu’à présent car je lis toujours tes billets avec 3 métros de retard. Mais je suis une lectrice régulière depuis déjà un moment. Je t’ajoute avec plaisir!

  16. Martial dit :

    Bonjour!

    Comme tu as pu le constater, je me suis déjà procurer 2 livres pour ce petit challenge…
    Je me demandais si ça ne serait pas une bonne idée de faire une petite lecture commune? :-)

    • Marie dit :

      J’y avais effectivement pensé. Je me demandais si ça pourrait intéresser du monde ou, au contraire, paraître contraignant. S’il y a au moins un volontaire, je vais me pencher sur la question quand je serai un peu moins débordée. :-)

  17. rotko dit :

    j’aime bien « l’histoire des treize », trilogie – (« la Duchesse de Langeais », « Ferragus », et « la fille aux yeux d’or ») où treize personnes se sont juré assistance dans toute action, hors des critères moraux en vigueur. Il s’agit essentiellement d’histoires d’amour, dramatiques, dangereuses, sulfureuses. Il en est question ici http://tourl.fr/bcyz. j’ai un faible très accentué pour « la fille aux yeux d’or » : un conte oriental où, à travers la recherche de l’or et du plaisir, on trouve de la volupté, du sang et de la mort. La fin surprendra, mais j’ai saisi le fin mot de l’histoire (après une lecture attentive).

    • Marie dit :

      J’ai lu la trilogie il y a bien longtemps et en garde un bon souvenir, quoiqu’un peu vague. Cela fait partie des nombreuses oeuvres qu’il faut que je relise. Du fait de leur brièveté, du mystère, des passions et de l’exotisme qu’elles recèlent, je me dis que ces trois histoires peuvent constituer un bon moyen d’entrer en contact avec l’oeuvre de Balzac, non?

  18. rotko dit :

    oui, une bonne porte pour entrer dans son univers. Ferragus a des longueurs, à mon avis. Un point commun à ces trois oeuvres : des incipit très appetissants qui démentent les lenteurs de Balzac à entrer dans le vif du sujet.

    • Marie dit :

      C’est bien ce dont il me semblait me souvenir. Je garde l’idée en tête pour d’éventuels projets de propositions de lectures communes.

  19. rotko dit :

    Annie Beauvieux m’a entraîné dans « l’Auberge rouge », on a vécu du policier, on a suivi un séminaire philosophique et une étude de cas de conscience. Merci Balzac, merci Annie ; »L’auberge rouge », 4 étoiles au Michelin de la littérature :-)
    menu complet : http://tourl.fr/beon

  20. mazel dit :

    Après avoir lu « l’auberge rouge »

    Pour la semaine prochaine, je compte lire une autre histoire de Balzac
    dans le volume 4 (Cercle du bibliophile)

    Madame de Firmiani
    Jesus-Christ en Flandre
    Le Chef-d’oeuvre inconnu
    Le réquisitionnaire
    Les proscrits
    Maître Cornélius
    Le Message
    La peau de chagrin

    si quelqu’un est intéressé par une lecture commune… me dire le titre qui vous convient le mieux.

    bonne soirée, bises

    • Marie dit :

      Pour moi ça va faire trop juste, mais je vais faire un billet pour relayer ta proposition.

    • Martial dit :

      Je serais bien partant pour une LC… Parmis ces titres le seul que je connais et que j’ai lu, mais il y a plusieurs années et je ne me souviens plus de l’histoire, c’est « Le peau de chagrin ». Donc, peu importe le choix du livre… Tiens moi au courant pour la date et le titre!
      Merci
      A+

  21. Alain Rotko dit :

    bonjour,

    Annie, je te suis sur « Madame de firmiani », courte nouvelle (24 p) que je viens de sortir de la « chapelle Balzac.

    J’ai indiqué sur GDS* où telecharger gratuitement cette oeuvre, ce qui est pratique pour des lecteurs/lectrices àl’etranger.

    • Marie dit :

      C’est pratique pour les lecteurs français aussi! Merci pour cette info. Je viens de refaire un billet et je vais essayer de vous suivre.

  22. Martial dit :

    bonsoir!

    J’ai téléchargé ce texte.. donc je suis partant pour cette lecture commune!!

    Bonne soirée

  23. Astyala dit :

    Bonjour,
    Sympa ce challenge. J’avoue ne jamais avoir rien lu de Balzac, mais comme j’ai envie de me mettre aux classiques, je participe avec plaisir. Et comme c’est sur 2 ans, j’estime pouvoir m’inscrire dans la catégorie Lucien de Rubempré. Merci pour cette idée, et bon anniversaire en retard.
    Faut-il venir mettre le lien pour notre billet de présentation du challenge ici ou sur Livraddict ça suffit ?

  24. Alain Rotko dit :

    Pour Martial : personnellement je suis prêt pour « Madame Firmiani », mais j’attends qu’une lectrice d’ Argentine ait lu l’oeuvre, ce qui devrait se produire dans la semaine.
    Un petit coup d’oeil sur une oeuvre moins connue de Balzac : « le contrat de mariage » : on le sait très versé dans les affaires notariales (rire): http://tourl.fr/bglj

  25. rotko dit :

    En attendant « Madame Firmiani », un petit coup d’oeil sur « les proscrits », une nouvelle de Balzac friand d’ésoterisme et du parcours dans les « sphères de la pensée », mais attention ! à chacun son étage ! http://tourl.fr/bhfs

  26. Ping : Madame Firmiani | Et puis…

  27. Ping : Comment augmenter sa PAL sans faire d’achats… | Et puis…

  28. rotko dit :

    Avec « l’elixir de longue vie » Balzac aborde les relations entre le fils et le père. Le premier spécule sur la mort du père, garante d’un héritage, et cette pratique, fréquente au XIXe et de nos jours, fournit le thème d’une nouvelle effrayante et macabre. Le final est d’un « frénetique cauchemardesque ». http://tinyurl.com/6jts258

  29. rotko dit :

    Peu de points communs entre « Madame Firmiani » et « l’elixir », à mon avis. Mais un même goût pour less thèmes ésoteriques dans « les proscrits » et « l’elixir », oui.
    Balzac se renouvelle d’un texte à l’autre, aborde tous les domaines : la cuisine et la musique se côtoient dans « Gambara », la sculpture et le chant, dans « Sarrasine » : sur cette dernière nouvelle il doit y avoir quelque part un article interessant de Roland Barthes.
    Quant au « lys dans la vallée », ce n’est pas l’éloge inconditionnel de l’amour platonique, tant prisé par certains (rire). http://tinyurl.com/64ym2fv

    • Marie dit :

      C’est vrai, il touche à des domaines et des genres très variés et s’intéresse à beaucoup de choses. C’est pour ça que j’ai eu envie de faire découvrir la diversité de son oeuvre.

  30. Aaliz dit :

    Bonjour Marie

    Ton challenge est une très bonne idée d’autant plus que je me plonge en ce moment dans les classiques car j’ai un peu honte de ma culture littéraire dans ce domaine.
    Je suis donc partante et je tenterais bien le niveau Lucien.
    De Balzac, j’avais lu Le Père Goriot il y a très longtemps et La Peau de Chagrin il y a quelques mois. D’autres livres attendent dans ma bibliothèque notamment Eugénie Grandet, La Vieille Fille et Le Cabinet des Antiques mais L’Auberge Rouge me tente aussi et plein d’autres d’ailleurs. Bon … je crois qu’il faut que j’aille à la librairie :)
    A bientôt

  31. Aaliz dit :

    Et voilà mon billet ( j’espère que je n’ai rien oublié, je suis toute nouvelle sur la blogosphère et j’avoue que je tâtonne un peu …)
    http://booksandfruits.over-blog.com/article-challenge-balzac-78943201.html

    • Marie dit :

      C’est parfait! Je pars en vacances dans moins d’1 heure mais à mon retour j’irai jeter un oeil plus attentif à ton blog qui promet d’être intéressant!

  32. colyc dit :

    Je peux encore m’inscrire ? S je peux, je voudrais bien m’inscrire dans la categorie « Eugène de Rastignac ».

  33. Ping : Projets de lectures communes | Et puis…

  34. Ping : Balzac – Correspondance avec Zulma Carraud | Et puis…

  35. Poet24 dit :

    Voilà un défi bien interessant s’il est encore temps je m’inscrirais bien pour le deuxième niveau Béatrix de Rochefide

  36. Ping : Des LC pour bien commencer la journée ! «

  37. Ping : Challenge Balzac | Lectures Humaines

  38. Ping : Victor Hugo le challenge by Val ! «

  39. Eliza dit :

    Je découvre ton blog via celui de George et j’en suis ravie ! Je m’inscris avec beauuucoup de plaisir en catégorie Lucien de Rubempré (on verra si je peux faire mieux !!). Merci pour cette excellente idée :-)

    • Marie dit :

      Bienvenue! Je découvre aussi le tien par la même occasion!
      Je t’ai rajoutée. Tu pourras toujours évoluer de niveau en cas de besoin. Il y a quelques lectures communes de prévues pour les prochains mois. N’hésite pas à te joindre à nous si le coeur t’en dit!

  40. Cleanthe dit :

    Je dois un grand merci à George grâce à qui je découvre ton blog et au passage ton challenge Balzac qui ne peut que me séduire. J’hésite entre Rubempré et Rastignac! Mais je crois que je vais rester raisonnable pour une fois. Ce sera donc Rubempré.

    • Marie dit :

      Et moi je suis ravie de découvrir ton blog. J’y reviendrai.
      Il est en effet plus raisonnable de commencer au niveau Rubempré si tu as un doute. Rien ne t’empêchera de passer à Rastignac ensuite!

  41. Ping : Challenge Balzac « Passion lectures

  42. Ping : César Birotteau | Et puis…

  43. Eliza dit :

    Et voilà mon premier billet sur La femme de trente ans ! Bon week-end :-)
    http://wp.me/p1JIVF-3o

  44. Ping : La femme de trente ans, Honoré de Balzac « Passion lectures

  45. Ping : Point sur mes challenges en cours | Et puis…

  46. Marc dit :

    J’ai bien envie de participer… Balzac est (avec Proust) mon écrivain préféré! J’ai déjà lu l’intégrale de la Comédie humaine et je le relis encore très régulièrement… Si je devais participer au Challenge, ce serait évidemment Eugène de Rastignac! Mais pour l’instant, je me réserve encore. Actuellement, je dois lire d’autres types de livres (pour mon travail) et même avec 20 à) 25 livres par mois, j’ai encore une grosse pile devant moi… Mais je reviendrais ici plus tard pour donner ma réponse définitive. Il mérite bien qu’on relève un tel challenge!

  47. Ping : Challenges : attaquer le mal par la racine ! « Les Livres de George

  48. nathalie dit :

    Bonjour, j’ai lu le Voyage de Paris à Java ou soi-disant tel. Voici le lien :
    http://chezmarketmarcel.blogspot.com/2012/01/un-livre-de-voyage-est-une-chimere-dont.html
    Bonne journée !

  49. Ping : “Le Colonel Chabert” Honoré de Balzac | Les Livres de George

  50. Bonjour Marie, voici enfin ma première participation au Challenge Balzac, avec « le colonel Chabert » !

    http://leslivresdegeorgesandetmoi.wordpress.com/2012/02/16/le-colonel-chabert-honore-de-balzac/

    bonne soirée !

    • Marie dit :

      Tu es plus en avance que moi. J’ai fini de le lire mais je n’ai pas encore trouvé le temps d’écrire le billet. Et tu as encore plein de temps pour d’éventuelles autres lectures!

  51. nathalie dit :

    George m’a précédée de peu ! Voici mon colonel :http://chezmarketmarcel.blogspot.com/2012/02/ils-ont-des-robes-noires-peut-etre.html
    Bonne soirée à toi, je rajouterai ton billet en son temps.

  52. Ping : Le colonel Chabert | Et puis…

  53. Ping : Bilan de lecture : Février 2012 | Les Livres de George

  54. rotko dit :

    Malgré son amour affiché pour la noblesse légitimiste, Balzac n’aime guère les aristocrates qui méprisent la roture. Au « bal de Sceaux », il pratique le contre-pied pour humilier les grandes dames méprisantes… http://tinyurl.com/d6ge2up

  55. rotko dit :

    Un personnage clé de la Comédie humaine, Gobseck, vu et raconté par Derville- qui est à la justice ce que Bianchon est à la medecine, un homme intègre et droit. Balzac en fait un voyant.
    Son oeil rivé sur le profit, scrute les errements du coeur… et du corps. http://tinyurl.com/7eqym7d

    • Marie dit :

      J’ai croisé Derville récemment dans Le colonel Chabert. Quant à Gobseck, il apparaissait dans César Birotteau. Une figure singulière! Personnellement j’aime bien ces oeuvres de Balzac dans lesquelles il part dans des considérations matérielles et financières très concrètes. Je trouve ça très intéressant et j’ai l’impression de mieux comprendre la vie des gens au 19ème siècle.

  56. rotko dit :

    La recherche de l’Absolu mêle aussi des considérations quasi métaphysiques avec des consequences « matérielles très concrètes », comme tu les aimes. Balthazar est à la fois grand et pitoyable, comme César B. tu vois, Marie, une autre histoire à lire :-)
    http://tinyurl.com/7egqqmn

  57. Bonsoir Je découvre ton challenge et souhaite m’y inscrire.

    • Marie dit :

      Bienvenue! As-tu choisi un niveau?

      • Bonjour et merci de ton accueil, mon niveau choisi:
        Lucien de Rubempré : 6 oeuvres dont :
        * 2 au choix parmi les Etudes de moeurs de la Comédie humaine
        * 1 au choix parmi les oeuvres qui n’appartiennent pas à la Comédie humaine ou parmi les Etudes analytiques ou les Etudes philosophiques de la Comédie humaine
        * le reste au choix parmi la bibliographie de Balzac, les essais et biographies, oeuvres inspirées ou adaptées

  58. rotko dit :

    Un drame au bord de la mer, très courte nouvelle de Balzac. Elle mérite bien son titre, et interesse à plusieurs niveaux.Une nouvelle qu’on peut écouter gratuitement ! ce serait dommage de s’en passer : http://tinyurl.com/86kvaj8

    • Marie dit :

      Je ne me souviens plus du tout de cette nouvelle! C’est vrai qu’on trouve beaucoup d’oeuvres de Balzac à lire ou à écouter gratuitement sur le net. C’est chouette de pouvoir y avoir un accès aussi aisé.

  59. mazelannie dit :

    07/05/2012, et c’est parti pour « La Fille aux yeux d’or » de Honoré de Balzac
    avec quelques amis du forum « grain de sel »… http://grain-de-sel.cultureforum.net/t10244p30-balzac-la-recherche-de-l-absolu?highlight=balzac

    bonne journée Marie
    bises

  60. rotko dit :

    Et hop ! lu « Ferragus », les rues de Paris, les badauds, les drames d’amour, les passions fatales – voire criminelles.On y trouve deux figures promises à un bel avenir : le Forçat et le Père sublime.http://tinyurl.com/83fdfm2

  61. akinaceline dit :

    Je débute (il est grand temps) mon challenge Balzac avec Le médecin de campagne, que je n’ai pas trop aimé…
    http://leblogbleu.over-blog.net/article-honore-de-balzac-le-medecin-de-campagne-108617493.html

  62. Ping : Vivre avec Balzac | Et puis…

  63. nathalie dit :

    Énième participation (facile celle-là) avec Catherine Meurisse et son album, Mes hommes de lettres où Balzac et Rastignac occupent quelques pages.
    http://chezmarketmarcel.blogspot.fr/2012/09/ce-nest-pas-une-manif-monsieur-candide.html

  64. Céline dit :

    Je poursuis mes lectures balzaciennes avec L’envers de l’Histoire contemporaine

  65. Aaliz dit :

    ça y est ! Voici enfin mon premier billet avec Le Père Goriot :
    http://booksandfruits.over-blog.com/article-le-pere-goriot-honore-de-balzac-114067290.html
    Et je te souhaite une bonne année et une bonne santé !

  66. nathalie dit :

    Un nouveau billet : dans l’énorme recueil Scènes de la vie privée des animaux, il y a quelques textes de Bazac : Peines de cœur d’une Chatte anglaise ; Guide-Âne ; Voyage d’un Lion d’Afrique à Paris ; Les Amours de deux Bêtes. Des curiosités mais c’est tout ! Faudra que je me mette à la lecture d’un vrai roman de Balzac bientôt, car ça fait un petit moment.
    http://chezmarketmarcel.blogspot.fr/2013/05/que-penses-tu-des-pingouins-dieu.html
    Bonne journée !

    • Marie dit :

      Des curiosités sans doute, mais j’aimerais bien les lire quand même. Mais il n’est pas forcément évident de pouvoir mettre la main dessus.

  67. Coccinelle dit :

    Bonjour Marie, ce challenge est-il terminé ou continue-t-il ?

    • Marie dit :

      Bonjour. Le challenge n’est pas du tout terminé : il prendra fin le 20 mai 2014. Tu as encore largement le temps de t’inscrire si tu es intéressée!

  68. Ping : Projets 2014 : renouvellements de challenges, rendez-vous et billets en retard | Et puis…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s