Les lectures de la bestiole (3-4 ans) : histoires du soir

L’histoire du soir

« C’est l’histoire… » de Martin Lapin qui aimait, le soir, aller s’asseoir dans son potager pour regarder la nuit tomber. Puis il rentrait dans son terrier, et racontait à ses enfants l’histoire de Florent Eléphant qui aimait aller s’asseoir dans une prairie pour regarder la nuit tomber, avant de raconter une histoire à ses enfants… et ainsi de suite.

Cette histoire est très jolie et pleine de poésie. J’ai été sensible à son côté calme et contemplatif, et j’ai bien aimé qu’elle montre les beautés de la nature et le bonheur qu’on peut retirer des petits plaisirs simples du quotidien. Mais ça c’est mon avis…

La bestiole a toujours été relativement insensible aux histoires tendres et poétiques. Celle-ci n’étant ni particulièrement drôle, ni effrayante, ne l’a pas excessivement passionné. Cependant, il a été amusé par le côté cyclique de l’histoire, ce qui fait qu’il l’a tout de même réclamée plusieurs fois.

Je recommande vivement cette jolie histoire, idéale pour l’heure du coucher… mais plutôt pour des enfants ayant une sensibilité différente de celle de mon petit monstre, ou alors pour essayer de leur ouvrir des horizons.

L’histoire du soir
Laurence Gillot, Philippe Thomine et Marc Boutavant
Les P’tits albums du Père Castor

 

Promis, plus de bruit!

Il est l’heure pour la petite princesse d’aller se coucher. Mais va-t-elle réussir à dormir avec toutes ces créatures qui font du tapage aux alentours du château?

Voilà une histoire géniale qui nous a mis d’accord tous les deux, le petit et moi!

Elle contient tout ce qu’il faut pour plaire aux petits : une mignonne princesse, un dragon, des chevaliers, des fantômes, un ogre, des trolls (qui ont une tête bizarre!), des loups, des ours, des chauve-souris… dont, forcément, l’adulte qui lit le livre doit imiter les bruits ou le cri.

Mais, à mes yeux, le véritable point fort du livre, c’est son rythme, que je trouve original et très bien pensé. L’histoire est, en effet, basée sur un mode répétitif classique, comme les aiment les petits. La princesse voudrait dormir, mais dehors un dragon rugit, puis des chevaliers font cliqueter leurs armures, et ainsi de suite. A chaque double-page, le narrateur se demande que faire, puis a une illumination : il demande aux lecteurs de dire « chut » avec lui. On déplie alors la page de droite qui s’ouvre sur une nouvelle double-page, dans laquelle la ou les créatures qu’on veut faire taire demandent si c’est bien à elles qu’on s’adresse.

Mais dès qu’on croit le rythme bien installé et qu’on pense connaître d’avance le texte de la page suivante, une cassure de rythme intervient : le texte change de façon inattendue, la page de droite ne s’ouvre plus, puis s’ouvre à nouveau. Si bien que le lecteur va de surprise en surprise. De plus, ces surprises sont souvent drôles. J’ai un gros faible pour l’ogre, si grand qu’on n’en voit que la tête et les pieds, et qui, alors que le lecteur s’attend à ce qu’il demande si c’est à lui que le « chut » s’adresse, interroge le narrateur en ces termes : « Dois-je me déchausser? »

L’histoire progresse ainsi de créatures en créatures, réelles ou fantastiques, à la fois répétitive et toujours changeante et surprenante, jusqu’à la chute inattendue qui a beaucoup fait rire la bestiole.

Je me suis autant amusée à le lire que lui à l’écouter et le regarder. Et pourtant celui-ci est l’un des tout préférés et a été l’histoire favorite pour le moment du coucher pendant des mois et des mois, c’est dire que j’ai dû en faire la lecture un nombre incalculable de fois! Il l’a redécouvert récemment, et nous l’avons encore relu avec le même plaisir.

Promis, plus de bruit!
Mick Inkpen
Mijade

 

 Challenge Je lis aussi des albums 2011 11/20

 

 

Cet article, publié dans Littérature jeunesse, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Un commentaire pour Les lectures de la bestiole (3-4 ans) : histoires du soir

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s