Pluto

Ce manga est une adaptation de Le robot le plus fort du monde, une des aventures du célèbre robot Astro, parue en 1964. Ecrit en hommage à Osamu Tezuka pour le cinquantenaire de la naissance du petit robot, il a pour auteur Naoki Urasawa, célèbre pour ses mangas Monster et 20th century boys, qui a travaillé en collaboration avec le scénariste Takashi Nagasaki.

Le premier tome s’ouvre sur l’assassinat d’un homme et d’un robot. D’autres meurtres suivront bientôt. Si les raisons de ces crimes sont au début mystérieuses pour les policiers d’Europol, il apparaît très vite que les robots visés sont les 7 robots les plus perfectionnés qui existent au monde. L’inspecteur Gesicht, chargé de l’enquête, est l’un de ces robots. Astro, qui joue un rôle secondaire dans le manga, fait également partie des victimes potentielles.

J’ai dévoré et adoré ce manga. Comme je l’ai pris en retard, dans le courant du printemps, j’ai relativement pu enchaîner les tomes, ne patientant vraiment que pour le dernier, et j’en suis ravie car il m’a tellement tenue en haleine que je n’avais de cesse d’acheter le volume suivant quand j’en terminais un. Au départ, le lecteur est, comme l’inspecteur Gesicht, dans le flou complet, et ce n’est que peu à peu que lui sont dévoilées les pièces du puzzle et que celles-ci se mettent en place. La série (8 tomes) est à la fois suffisamment longue pour que de nombreux thèmes puissent être abordés et que des personnages secondaires puissent être développés et solidement construits, et suffisamment courte pour que l’histoire n’aie pas le temps de s’essouffler. C’est une excellente histoire policière futuriste que je vous recommande chaudement, mais ce n’est pas que ça.

Je regrette de  ne pas avoir lu l’histoire originale et de ne pas pouvoir comparer les deux versions. Toujours est-il que Urasawa et Nagasaki ont ressenti de cette aventure d’Astro que ce que Osamu Tezuka voulait faire passer était un message pacifiste, celui que la guerre est vaine et qu’il faut à tout prix l’éviter. Ils ont cherché à se faire les porte-paroles de ce message, en transposant de façon assez transparente dans le monde futuriste d’Astro un sujet d’actualité. Les 7 robots les plus puissants du monde ont en commun d’avoir participé d’une façon ou d’une autre au 39ème conflit en Asie Centrale qui a opposé les Etats Unis de Thracia à la Perse, dirigée par un Darius XIV qui a de faux airs de Saddam Hussein. Ce conflit a eu pour prétexte l’accusation portée par les Etats Unis de Thracia contre la Perse de fabriquer des armes de destruction massive. Et la publication de Pluto a démarré en 2003…

Pluto m’a également rappelé le cycle des robots d’Asimov et ses trois lois qui régissent ses robots. Dans le manga, les robots ont également l’interdiction de tuer un homme. Les assassinats sur lesquels enquête Gesicht sont donc d’une importance capitale car ils sont d’une telle sauvagerie qu’il semble impossible qu’ils aient été perpétrés par un homme. La première pensée des policiers est donc qu’il est impensable de laisser un robot meurtrier en liberté dans la nature.

A travers ce thème des robots, il y a également toute une réflexion sur ce qui constitue l’humanité, et sur les différences entre hommes et robots, que je trouve intéressante. Les robots sont considérés avec mépris, il y a du racisme envers eux. Et pourtant, ceux-ci semblent de plus en plus humains. Tout au long du manga, on les voit faire face au deuil, adopter des enfants humains ou robots, ressentir des émotions, s’interroger sur ce qu’ils sont et ne sont pas. Toutes ces questions font que, au-delà de l’intrigue policière, le manga a une dimension psychologique intéressante.

Pluto
Naoki Urasawa, Osamu Tezuka et Takashi Nagasaki
Kana
8 volumes (série finie)

Publicités
Cet article, publié dans BD / Mangas, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

7 commentaires pour Pluto

  1. Ping : Naoki Urasawa, Osamu Tezuka – Pluto, tome 1 « Chez Iluze

  2. Ping : Roaarrr challenge | Et puis…

  3. Ping : Roaarrr : Prix Culturel Osamu Tezuka « Bar à Bd

  4. Ping : Roaarrr : (Fauve) Prix InterGénérations « Bar à Bd

  5. Ping : Roaarrr : Prix Asie-ACBD « Bar à Bd

  6. Ping : Point sur mes challenges en cours | Et puis…

  7. Ping : Mes séries mangas en cours #3 | Et puis…

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s