Le sang des farines

1775. Nicolas Le Floch, de retour d’une mission à Vienne auprès de l’impératrice Marie-Thérèse, trouve la France en proie à une certaine agitation. L’hiver ayant été très rigoureux, le peuple s’inquiète d’une possible disette. Des rassemblements s’organisent et une certaine agressivité se manifeste à l’encontre des boulangers, accusés de stocker de la farine pour pouvoir vendre le pain à un prix exorbitant. C’est dans ce contexte que le boulanger qui loue le rez-de-chaussée de la maison de M. de Noblecourt, chez qui Nicolas loge, est retrouvé mort dans son pétrin.

 Le froid persistant, je continue à passer mes soirées dans ma baignoire et cette aventure de Nicolas Le Floch est le genre de lecture idéale pour ces moments de détente. Curieusement, si j’avais enchaîné les cinq premières enquêtes assez rapidement, celle-ci était restée à attendre dans ma PAL, peut-être pour économiser ces gourmandises trop rares que sont ces polars historiques de Jean-François Parot.

Je ne sais pas si ce délai a joué un rôle quelconque dans l’affaire, mais j’ai ressenti cette enquête comme un poil en-dessous des précédentes. On y retrouve tous les personnages habituels et tous les ingrédients des autres aventures : contexte historique impeccable, suspense, humour… et ces recettes de cuisine que j’aime bien. Néanmoins, l’intrigue m’a paru un peu moins bien troussée et un peu tirée par les cheveux, et j’ai été étonnée de relever à 2-3 moments des petites incohérences. Par ailleurs, si le livre peut être lu isolément par quelqu’un qui ne connaît pas la série, il y a néanmoins de nombreuses allusions aux tomes précédents qui ne sont pas évidentes à suivre si l’on n’a plus ceux-ci fraîchement en mémoire.

En dépit de ces petites réserves, cette enquête est néanmoins d’une lecture très agréable et, parmi les nombreux polars historiques que j’ai pu lire, ceux de Jean-François Parot font partie de ceux qui, à mes yeux, sortent nettement du lot.

Cette lecture m’a donné l’envie de lire les tomes suivants, évidemment, mais plus encore de relire le premier pour me remettre en mémoire comment l’histoire a commencé. Elle m’a également amenée à me faire la réflexion que ma PAL s’est considérablement appauvrie en romans historiques et qu’il faut absolument que j’y remédie! Continuer la série des Claude Izner me tente notamment beaucoup. Affaire à suivre!

Le sang des farines
Jean-François Parot
10/18
Collection Grands détectives

Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Le sang des farines

  1. Aaliz dit :

    Je lis beaucoup de bien de ces romans de Jean-François Parot, il faudrait vraiment que j’essaie pour voir. C’est lequel le premier de la série ? ( autant que je commence dans l’ordre !)

  2. Evilysangel dit :

    J’aime beaucoup Jean-François Parot et son personnage de Nicolas Le Floc. C’est vrai cependant que cet opus est un peu moins palpitant niveau enquête que les précédents (et les suivants! ;-) ). Ceci dit; on avance un peu plus dans les histoires personnelles des différents personnages récurrents. A moins que je ne me trompe… Je l’ai lu il y a déjà pas mal de temps celui-là… Il me reste « L’Honneur de Sartine », sorti récemment en poche, à lire. Ainsi que le dernier publié, « L’enquête russe »…
    Je suis également très fan des enquêtes de Victor Legris, le libraire des sœurs Claude Izner. Par contre, je m’y suis moins attachée qu’à Nicolas Le Floch… Peut-être parce que j’ai fait l’erreur de ne pas les lire dans l’ordre… Bien que cela ne nuise pas à la compréhension des enquêtes, il me semble plus approprié de bien prendre les romans dans l’ordre pour mieux appréhender les personnages et leurs changements justement… Je vais peut-être penser à recommencer la série dans le bon ordre… Mais il me faudra alors combler les « tomes » manquants ;-)

    • Marie dit :

      Tu me rassures pour la suite! :-)
      Je n’ai lu que le premier des Victor Legris pour le moment mais je compte les prendre dans l’ordre. Dans la mesure du possible, j’essaie de prendre les séries dans l’ordre chronologique.

  3. Sur tes conseils j’avais acheté les premiers tomes de cette série mais je n’ai pas encore trouvé le temps de mettre mon nez dedans !!! cela viendra j’en suis sûre !

  4. Giny dit :

    Au vu des commentaires, je suis contente de les lire dans l’ordre. Je viens de finir L’Homme au Ventre de Plomb.
    Ton article me donne bien envie de lire la suite.

    • Marie dit :

      Oui, ça aide beaucoup de les prendre dans l’ordre. Dans le troisième, Le fantôme de la rue Royale, apparaissent de nouveaux personnages récurrents!

  5. jerome dit :

    Très peu de polars historiques dans m PAL. Je ne doit avoir qu’un titre de Guillaume Prévost se déroulant pendant la 1ère guerre mondiale. Mais c’est vrai que j’attaquerais bien L’énigme des Blancs-Manteaux après avoir lu ton billet.

    • Marie dit :

      De Guillaume Prévost j’ai dû lire Les sept crimes de Rome. J’en garde un bon souvenir mais j’ai toujours tendance à me méfier des auteurs (de roman et, plus encore, d’essais) qui s’attaquent à plusieurs périodes différentes. Quand j’ai envie d’une lecture facile, je me tourne le plus souvent vers les polars historiques mais je suis assez difficile et trop souvent déçue! C’est pourquoi j’apprécie autant les J.F. Parot qui allient exactitude historique et intrigue qui tient la route. Je serais curieuse de connaître ton opinion sur la série.

  6. Bonjour Maris. Je suis tout à fait d’accord avec toi et je ne trouve pas cela prestigieux du tout. Quant aux pseudos célébrités du milieu, c’est vraiment pathétique, mais tu l’as compris, c’est un petit texte sarcastique à prendre au second degré…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s