Challenge Balzac – propositions (nombreuses!) de LC et mini-bilan

Après Le colonel Chabert, je propose aux courageux volontaires, selon le concept inventé par Nathalie qui me plaît beaucoup, une LCA (lecture commune approximative) de l’Histoire des Treize pour le mois de juin. Pas de pression : non seulement la date est libre, mais le choix de la/des lecture(s) aussi. En effet, l’Histoire des Treize se compose de trois récits et je vous propose de lire parmi ceux-ci celui ou ceux qui vous tente(nt). Même si les histoires ont un lien entre elles, elles sont indépendantes, si bien que vous pouvez choisir ce qui vous inspire. Une petite présentation :

Ferragus

Auguste de Maulincour, jeune officier de cavalerie, se promenant dans un quartier mal famé de Paris, aperçoit au loin la jeune femme mariée dont il est secrètement amoureux, se contentant de l’adorer de loin. Il la voit disparaître dans une maison sordide comme toutes celles du quartier. Quel est le secret de cette femme, reconnue dans le grand monde parisien comme un modèle de vertu conjugale ?

La duchesse de Langeais

Le général de Montriveau est épris de la duchesse Antoinette de Langeais, une coquette qui se refuse à lui et qui disparaît. Aidé par les puissants Treize, il la poursuit jusqu’à un monastère espagnol où elle s’est réfugiée sous le nom de sœur Thérèse. Là, elle accepte de le recevoir en présence de la mère supérieure à qui elle fait croire que cet homme est son frère. Mais, au dernier moment, elle avoue sa faute en même temps que son amour longtemps caché pour Montriveau.

La fille aux yeux d’or

Le récit commence au moment où Henri de Marsay rencontre Paquita, la Fille aux yeux d’or, lors d’une promenade. Cette mystérieuse créature d’une exceptionnelle beauté attire l’attention du comte qui fait tout pour se l’approprier. Il lance une expédition avec l’aide de Ferragus et du marquis de Ronquerolles, espérant enlever la jeune femme.

Les résumés sont extraits de Wikipedia. Il arrive que deux des trois textes ou les trois soient regroupés, dans certaines éditions.

 

Pour sortir un peu des sentiers battus, j’aimerais également vous faire d’autres propositions un peu plus originales :

Philosophie de la vie conjugale

J’ai vu lors d’un passage à L’arbre à lettres qu’elle vient d’être rééditée dans la collection Folio 2 euros. Comment résister? Et, en plus, c’est rigolo!

Quatrième de couverture : «Arrivé à une certaine hauteur dans la latitude ou la longitude de l’océan conjugal, il se déclare un petit mal chronique, intermittent, assez semblable à des rages de dent…
Exemples : Caroline, votre ex-biche, votre ex-trésor, devenue tout bonnement votre femme, s’appuie beaucoup trop sur votre bras en se promenant sur le boulevard, ou, trouve beaucoup plus distingué de ne plus vous donner le bras…»
Prendre les choses avec philosophie, pragmatisme, humour et empathie ? Peut-être la recette d’un mariage réussi ?

Le faiseur

Pour découvrir que Balzac s’est aussi essayé au théâtre… et parce que la pièce va paraître chez GF Flammarion ce printemps.

Résumé de Wikipedia : Mercadet, homme d’affaires ruiné, tente de rassurer ses créanciers. Pour cela il s’invente un associé (Godeau) parti faire fortune aux Indes et qui remboursera généreusement les dettes de Mercadet. Comme certains créanciers s’impatientent, Mercadet décide de marier sa fille Julie à un riche jeune homme : monsieur de la Brive. L’idée lui a été soufflée par sa femme, elle même conseillée par son amant. Malheureusement, monsieur de la Brive est encore plus endetté que Mercadet. D’autre part, Julie est amoureuse d’un garçon pauvre : Minard.

Annette et le criminel

Ce roman n’existe que dans de vieilles éditions, qui sont cependant disponibles sur tous les grands réseaux de vente en ligne. On peut même le lire gratuitement sur le site de la BNF. Il m’a paru intéressant à proposer car il s’agit d’un des romans de jeunesse de Balzac, écrit quand il avait 25 ans sous le pseudonyme d’Horace de Saint-Aubin, et qu’il lui a été inspiré par la lecture de Walter Scott.

Vivre avec Balzac

Enfin je suis tombée par hasard en farfouillant sur le net sur cette BD qui va sortir le mois prochain et qui m’a semblé pouvoir être amusante.

Quatrième de couverture : Qui n’a jamais rêvé de pouvoir s’entretenir avec un illustre écrivain disparu ? C’est justement la chance qu’a notre héros, Paul, heureux possesseur d’un Balzac encadré en chair et en os. Heureux ? Pas si sûr… Le brave Honoré, las du cadre dans lequel il est accroché au mur, prend parfois la liberté d’en sortir. Cela ne va pas toujours de soi : imaginez avoir à partager votre lit avec Balzac sous prétexte que votre conquête du moment est une grande littéraire, ou bien que l’écrivain, susceptible au plus haut point, décide de se venger du peu d’intérêt que vous portez à sa Comédie humaine… Dialogues et situations absurdes se multiplient pour le plus grand bonheur des inconditionnels de Balzac, comme de ceux qui savent bien qu’il ne vaut pas Flaubert.

 

La ou les LC pourra/ont se faire, selon les souhaits et impératifs des personnes qui seraient éventuellement intéressées pendant l’été ou en septembre/octobre… voire même plus tard, je ne suis pas contrariante!

Vous avez encore largement le temps de lire pour le challenge Balzac, voire même de vous inscrire, puisqu’il est ouvert jusqu’au 20 mai 2013 et qu’il suffit d’une lecture pour réussir le premier niveau (meuh non, je ne fais pas de racolage!). Vous trouverez les modalités ainsi que la liste des courageux participants ici. Les 16 participants ont, à ce jour, publié 30 billets, portant sur 21 ouvrages de ou sur Balzac, dont vous trouverez le détail ici. Sauf erreur de ma part, ces pages récapitulatives sont à jour. Je m’efforce en effet d’ajouter les liens dès que j’en ai connaissance. Si j’ai oublié l’un de vos billets, n’hésitez pas à me le signaler!

 

Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Challenge Balzac – propositions (nombreuses!) de LC et mini-bilan

  1. nathalie dit :

    Euh… tout a l’air bien ! Bon il faut que je me réveille un peu mieux avant de faire mon choix dans tout ce programme tentateur ! Merci…

  2. nathalie dit :

    3 heures plus tard… je m’inscris pour une des histoires de l’Histoire des 13, je ne sais pas encore laquelle et la BD. Pour la Vie conjugale, je me tâte, je verrai bien ! Mais c’est bien, tu as goût pour les petits Balzac, c’est habile !

    • Marie dit :

      Tu n’es pas obligée de dire quel titre tu vas choisir pour l’Histoire des Treize. Les surprises, ça a du bon aussi! :-)
      Pour la BD, tu voudrais pour quelle période?
      J’essaie de proposer des choses variées pour montrer la diversité de ce qu’a fait Balzac, tout en restant dans des titres qui sont quand même trouvables en format poche sans faire 40 000 librairies. Il a quand même écrit pas mal de trucs qui sortent de l’image habituelle qu’on a de lui.

  3. jerome dit :

    Allez zou, je m’inscris. J’ai un folio regroupant La duchesse de Langeais et La fille aux yeux d’or. Ce sera l’un ou l’autre ou les deux…

  4. Cela fait longtemps que je veux lire « l’histoire des treize », donc les 3 romans !!! je suis partante pour ceux-là !

  5. Estellecalim dit :

    La fille aux yeux d’or !! J’adore !
    Je l’ai déjà lu plusieurs fois, alors je ne vous suis pas, mais je vous souhaite une belle lecture :)

  6. grillon dit :

    Il y a des titres que je ne connais pas et qui me tentent !
    A propos d’originalité, as-tu lu  » Séraphita  » ? Je l’ai lu il y a cinq ans environ, c’est très particulier !

    • Marie dit :

      Oui, mais j’ai dû le lire il y a une vingtaine d’années et ne pas y comprendre grand chose. Le souvenir que j’en ai est très flou. Je me souviens plus de ce que Balzac a écrit à propos de Séraphita que du texte lui-même…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s