La bibliothèque d’un petit lecteur – histoires de crocodiles

Les albums qui vont suivre s’adressent, je pense, plutôt à des enfants de 3-4 ans. Le loustic les a tous eus plus tard, vers 5-6 ans, mais ça n’a pas posé de problème particulier!

Le roi crocodile

Grégoire Solotareff est l’auteur de nombreux livres pour enfants et est, notamment, le créateur du loup Loulou. Il raconte ici l’histoire d’un crocodile qui, n’arrivant pas à obtenir l’attention de ses parents, les dévore. Devenu roi, mais toujours seul et malheureux, il veut manger l’animal le plus gros qui existe. C’est ainsi qu’un jour on lui amène une petite éléphante. Heureusement pour elle, celle-ci est maligne.

Nous n’avons été emballés ni l’un ni l’autre par cet album. Le jeune homme ne l’a réclamé que 4 ou 5 fois, puis l’a oublié, ce qui n’est pas bon signe! De mon côté, je ne raffole ni des dessins, ni de l’histoire. L’intrigue n’est pas excessivement originale et l’humour n’a pas franchement fonctionné sur nous. Ce que je trouve le plus intéressant est le côté sombre. Je me demandais comment le petit réagirait au fait que le crocodile mange ses parents, mais j’en ai été pour mes frais car ça l’a laissé de marbre!

Le roi crocodile
Grégoire Solotareff
L’Ecole des loisirs

Collection Lutin Poche

Une affreuse rage de dents

Dans cette histoire, il est question d’un crocodile qui a très mal aux dents. Il décide donc, comme tout un chacun, d’aller se les faire soigner. Il se rend au village le plus proche mais le sorcier, qui n’a aucune confiance, refuse de s’occuper de lui. Le crocodile part donc tenter sa chance dans un village plus grand, et ainsi de suite.

Le texte de cet album suit un schéma répétitif et est assez léger. Le livre est donc facilement accessible. Néanmoins j’ai vu à l’histoire une morale que je ne pense pas que mon loustic ait capté. Il n’est donc pas, à mon sens, réservé qu’aux plus petits. L’album est amusant. Cela tient à l’histoire en elle-même, au texte faussement sérieux ainsi qu’aux dessins un peu décalés par rapport au texte : le crocodile, pour ne pas se faire chasser, use de divers stratagèmes et déguisements au cours de ses voyages, ce qui ne l’empêche pas de susciter moult regards inquiets! Mais ce que le loustic préfère dans cet album, c’est sa chute, que je ne vous raconterai pas! C’est un livre qu’il ressort encore aujourd’hui de temps à autre.

Il est à noter que Michel Gay, qui l’a illustré, est l’auteur de Cromignon et Cropetite, que nous n’avons pas lus.

Une affreuse rage de dents
Jean-Michel Billioud – Michel Gay
L’Ecole des loisirs
Collection Lutin Poche

Je mangerais bien un enfant

Cet adorable petit crocodile est en fait un sale gosse qui a décidé de faire un caprice : il refuse un beau jour de manger quoi que ce soit d’autre qu’un enfant. Ce qui désespère ses parents. Ils essaient tout ce qui leur passe par la tête pour le mettre en appétit, mais Achille – c’est le nom du petit crocodile – s’obstine et refuse toute nourriture : « Moi, j’aimerais mieux manger un enfant. » Commençant à être affaibli par la faim, Achille décide d’aller prendre un bain. C’est alors qu’il aperçoit une petite fille au bord de la rivière.

Je précise que c’est un album qui ne fait pas peur du tout : il suffit de voir les tailles respectives d’Achille et de la petite fille pour deviner que les choses ne vont pas se dérouler tout à fait comme le petit crocodile l’aurait souhaité! C’est, au contraire, un album plein d’humour et très mignon, et je me suis bien amusée à en faire la lecture. Le loustic le ressort très régulièrement encore actuellement.

Je mangerais bien un enfant
Sylviane Donnio – Dorothée de Monfreid
L’Ecole des loisirs
Collection Lutin Poche

Peut-on faire confiance à un crocodile affamé?

« Il est jeune, il est vert, il est gentil. Il a soif d’aventures et faim de grosses mouches. C’est Arthur le Crapaud.
Il est vieux, il est vert, il est roublard. Et il se dépêche car il vient de s’évader du zoo. C’est Momo le Croco. »

Momo veut rentrer en Afrique et il demande à Arthur de l’aider. Mais est-ce bien raisonnable de lui faire confiance?

C’est un album que j’ai acheté parce que j’ai complètement craqué dessus! Il a fait partie des favoris de l’hiver de l’année dernière, donc quand le loustic avait 5 ans 1/2, mais il est depuis plus ou moins passé de mode. Mais moi je l’adore! Il est drôle, complètement farfelu, plein de suspense et de rebondissements. Le texte, très court et très simple, m’amuse beaucoup et je trouve les bouilles des personnages, et en particulier celle du crocodile, géniales.

Cette fois encore, l’auteur est bien connu. Dider Lévy est, en effet, l’auteur de très nombreux livres pour enfants, tels que les séries de la fée Coquillette et du roi des Ogres, ou les livres-jeux de la série Shen Shan qu’il faut qu’on se procure!

Peut-on faire confiance à un crocodile affamé?
Didier Levy – Coralie Galibour
Albin Michel Jeunesse
Collection Zéphyr

C’est à moi, ça!

Encore un livre que j’ai acheté parce que j’avais craqué dessus! Pourtant j’étais persuadée de faire un flop avec celui-là : nous avions déjà de Michel Van Zeveren Et pourquoi?, dont je parlerai sans doute un jour, auquel il n’avait pas accroché, et je pensais qu’il était définitivement trop grand pour celui-ci (il avait 5 ans quand je le lui ai donné) car l’histoire et le texte sont vraiment très basiques… Eh ben, je me suis totalement plantée! Il l’adore et ne l’a jamais lâché, à tel point que c’est un des livres avec lesquels il s’exerce à la lecture!

L’histoire se passe… « Dans la jungle, terrible jungle… » (difficile de ne pas chanter une telle entrée en matière!) où une grenouille trouve un oeuf. Mais elle se le fait voler par des animaux de plus en plus gros. Une dispute se déclenche et l’oeuf atterrit sur la tête d’un éléphant, assez mécontent de se retrouver avec une bosse sur la tête.

C’est encore un album plein d’humour, qui ménage des rebondissements et une chute finale imprévue.

Et pourquoi ai-je classé cet album dans les histoires de crocodiles, me demanderez-vous? Ca, je vous laisse le découvrir!

C’est à moi, ça!
Michel Van Zeveren
L’Ecole des loisirs
Collection Lutin Poche

Cet article, publié dans Littérature jeunesse, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

5 commentaires pour La bibliothèque d’un petit lecteur – histoires de crocodiles

  1. jerome dit :

    Les filles ont eu « Je mangerais bien un enfant » et « C’est à moi ça » mais ce n’a pas été un gros succès. Rien à voir avec « C’est moi le plus fort » de Ramos qu’elles ont adoré (bon ok, c’est pas un crocodile, c’est un dragon mais je crois qu’il n’y a rien d’autre à la maison avec un crocodile. Parles-moi des chevaux ou des fées et là j’aurais de quoi faire !).

    • Marie dit :

      Décidément, ils n’ont pas l’air d’avoir les mêmes goûts, nos gosses! C’est tellement subjectif et difficile de savoir si un livre plaira ou pas. Même si je crois bien cerner les préférences de mon fils, je me plante encore régulièrement! De Ramos, il avait Au lit petit monstre qu’il adorait quand il était petit. Il en a gardé la manie d’utiliser son lit comme un trampoline, même s’il y a belle lurette qu’il a cessé de brailler en sautant « J’ai soif! Je meurt de soif! » comme l’enfant du livre.
      Au départ, j’aurais voulu une fille, mais finalement je suis très contente d’avoir un garçon. Les princesses et les fées, ça ne me branche pas trop! Au final, ses centres d’intérêts me vont plutôt bien!

  2. Le croco qui a mal aux dents et celui qui voulait manger un enfant sont aussi dans la bibliothèque de mes enfants ! nous aimons beaucoup les lire. Je ne connaissais pas les autres ! C’est une bonne idée de présenter les lectures du Loustic de cette façon !

  3. Ping : Suite du point au 13 juillet : une semaine de lecture de la bestiole (1/2) | Et puis…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s