Panne de lecture

Non, ce n’est pas le canular de George qui m’a inspirée. Je traverse vraiment une phase difficile depuis quelques semaines. Je vous explique!

Comme j’ai déjà eu l’occasion de le dire, je pioche d’ordinaire mes lectures dans ma PAL par ordre chronologique : premier entré premier sorti. Ca me permet de traiter tous les livres à égalité, sans en privilégier certains et sans en laisser croupir d’autres pendant des années. Enfin… vu la taille de ma PAL, tous croupissent quand même quelques années, mais bon! Il m’arrive régulièrement que le livre qui arrive au sommet de ma PAL me soit totalement inconnu et ne m’évoque rien et que, au final, j’aie une bonne surprise et me félicite de mon choix. D’autres fois, j’ai moins de chance. Mais je crois avoir rarement vécu une période de poisse comme en ce moment!

Tout a commencé lorsque j’ai attaqué un polar. J’étais pourtant motivée : je me souvenais que plusieurs personnes m’en avait dit beaucoup de bien. C’est lorsque j’ai redécouvert la couverture que j’ai commencé à avoir des doutes…

Je l’ai bravement attaqué et je dois dire que ça démarre plutôt pas mal et que je le trouve intéressant. Mais je pressens que ça va devenir gore et j’appréhende ce moment. J’en ai marre de tomber sur des trucs gore, j’ai pas envie d’en lire! Alors je me suis bornée à le lire de jour dans des endroits fréquentés. Autant dire que je ne progresse pas très vite… Et comme, entretemps, j’ai attaqué Du côté de chez Swann pour une LC et que je ne le lis également que de jour, quand j’ai encore 2-3 neurones à peu près frais, je suis carrément au point mort, et de moins en moins motivée pour poursuivre ma lecture.

Alors, pour avoir quand même quelque chose à raconter ici, j’ai attaqué le suivant dans ma PAL…

Là encore, j’étais très motivée. Ce roman historique d’un auteur cubain raconte l’histoire, inspirée de faits réels, d’une femme qui s’est travestie en homme pour devenir médecin et a, ainsi déguisée, exercé son métier sur les champs de bataille napoléoniens.

Sauf que, pour des raisons que je ne saurais expliquer, je n’arrive pas à rentrer dans l’histoire. Je n’accroche pas à la façon dont elle est racontée et je me contrefous du destin de cette pauvre fille. J’ai donc, là encore, momentanément abandonné ma lecture.

Je suis globalement plus inspirée par mes lectures pour l’autre blog, mais je connais là aussi quelques déboires.

Voilà en effet plusieurs mois que je suis bloquée au milieu de cette BD de Manara. C’est une BD qui se veut à idées. Elle raconte l’histoire d’un homme qui veut vivre une aventure et cherche désespérément comment démarrer celle-ci, sans se rendre compte qu’il est en train de la vivre.

Mais ça me paraît aussi creux et inintéressant que ce que j’ai pu lire comme BDs érotiques de Manara. Et, en plus, ça part dans tous les sens, ce avec quoi j’ai beaucoup de mal.

Je me suis promis de m’y remettre et de la finir dans les prochains jours, mais ce n’est pas la motivation qui m’étouffe!

Je suis donc allée piocher plus loin dans ma PAL : les 3 livres suivants me tentent bien, mais ils sont lourds et encombrants et ne se prêtent pas, de ce fait, à être lus dans le bain. Je les ai donc laissés pour le moment dans la pile et suis passée au suivant. C’est ainsi que j’ai lu Amour, Prozac et autres curiosités. Cette fois, je suis vaillamment parvenue au bout du livre, mais je m’en serais bien passée!

Du côté des BDs je n’ai pas été plus chanceuse, comme je l’expliquais le week-end dernier.

Arrivée à ce stade, j’ai craqué, et, au mépris de tous mes principes, je me suis jetée sur le seul roman historique alléchant qui restait dans ma PAL : Miserere nobis. Et j’ai enfin retrouvé le plaisir de lire! (Je suis un peu injuste, je me régale avec Proust et j’ai relu avec bonheur, un soir de cette semaine, Crébillon fils.) Le problème, c’est que je me suis rendu compte que je n’ai plus le moindre polar historique en stock. Il va falloir que j’y remédie d’urgence!

Ayant retrouvé un peu de motivation grâce à cette lecture, je me suis tournée bravement vers le livre qui venait ensuite dans ma PAL. J’ai regardé le quatrième de couverture, et je n’ai eu aucune envie d’aller plus loin!

J’ai quand même attaqué le livre, me disant que j’avais sûrement dû l’acheter sur les recommandations de mon libraire préféré et qu’il serait sans doute très bien… tout en fulminant intérieurement : « Mais qu’est-ce qui t’a pris d’acheter ce truc là? Tu sais très bien que je n’aime pas les auteurs américains! » Non, je ne suis pas encore schizophrène! En revanche, je ne suis pas totalement dépourvue de mauvaise foi, puisque Ne tirez pas sur l’oiseau moqueur et Le couperet sont deux de mes gros coups de coeur de ces derniers mois.

L’introduction, plutôt alléchante, a semblé me donner tort, mais ça s’est vite gâté quand le narrateur a déclaré qu’il allait arrêter de parler de lui. En effet, à partir de ce moment, il n’a au contraire plus été question que de lui, gros homme entre deux âges accablé par la goutte du fait de son hygiène de vie déplorable, et qui traverse les Etats-Unis en s’arrêtant dans des motels peu engageants… Tout ce que je déteste! Me voilà donc de nouveau en panne!

J’ai hésité entre aller, une fois encore, piocher le livre suivant dans ma PAL et en prendre un qui m’inspirait. Ledit livre suivant ne me faisant pas plus envie, et comme j’en suis déjà à 3 livres sur lesquels je bloque, j’ai opté pour la deuxième solution et ai enfin trouvé un livre dans lequel j’arrive à avancer. Vous découvrirez, normalement, duquel il s’agit dans mon prochain billet!

En revanche, plus je regarde le sommet de ma PAL, plus je me dis que ma période de vaches maigres est loin d’être terminée… et je sens que ma belle organisation va, au moins temporairement, sombrer dans la plus complète anarchie! C’est qu’il va m’en falloir, des lectures de détente, pour venir à bout de tous ces livres que je n’ai pas envie de finir!

Heureusement que la sortie en poche du quatrième tome d’Enola Holmes, dans une dizaine de jours, va arriver à point pour me mettre un peu de baume au coeur!

Cet article, publié dans Bavardage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

17 commentaires pour Panne de lecture

  1. J’aime beaucoup ton billet, tes déceptions, ta difficulté et en même temps ton organisation ! Depuis que je sais que tu lis tes livres dans l’ordre d’entrée en scène je réfléchis sérieusement à cette méthode ! Je trouve en effet que c’est une très bonne idée, d’autant plus quand je constate que certains livres achetés depuis 3 ans sommeillent encore dans ma PAL. Comme toi je me pose pas mal de questions sur ma façon de lire et de « gérer » ma PAL, même si, ce billet-ci me fait un peu hésiter. Mais je vais poursuivre ma réflexion et te tiendrai au courant de ma décision. Peut-être peux-tu te permettre un écart par mois, celui pourrait te motiver, tu choisirais une fois par moi, un livre de ta PAL quelque soit son entrée, et le reste du temps tu continues selon ton organisation ! C’est juste une suggestion à laquelle j’ai pensé en te lisant ce matin! Bonne journée !

    • Marie dit :

      Je serai intéressée de connaître le produit de tes réflexions. Je pense qu’en fait il faut arriver à un équilibre. Avec de grosses piles comme les nôtres, on ne sait plus parfois ce qui nous a donné envie de lire un livre et on n’est pas forcément motivées, et pourtant il y a souvent une belle découverte à la clé. En revanche, je crois qu’il ne faut pas être psychorigide et que je vais, comme tu le suggères, intercaler des lectures plaisir au milieu de mon dépilage de pile. Il m’arrivait déjà de le faire de temps à autre, mais là le besoin s’en fait vraiment sentir! Par ailleurs, je constate que je lis pas mal de livres d’auteurs contemporains en ce moment, parce que je voulais connaître ce qui se fait actuellement. Mais je me rends compte qu’il me faut ma dose de classiques, sans quoi ça ne va pas. Je compte donc intercaler des relectures dans mes lectures… et je me permettrai peut-être de piquer ton logo. J’ai hâte aussi de retrouver le temps de lire des essais, ça me manque! Bref, j’ai besoin de plus de variété!

  2. re…
    Ahhhhhhh le 4ème tome d’Enola !!!! merci pour cette nouvelle !!!!

  3. Je suis aussi en panne de lecture, et ce depuis des mois. Je ne compte même plus le nombre de livres commencés et non achevés, c’est trop déprimant…. Donc, je fais une vraie pause sans contrainte aucune, résultat, hier j’ai lu 2 livres, mais pour le moment, je n’ai pas envie d’en parler (pas adoré…).

    • Marie dit :

      Tu soulèves un point qui me paraît important : la lecture doit rester un plaisir et pas devenir une contrainte. C’est pourquoi, n’aimant pas abandonner les livres en plan, je cherche à ruser. J’espère que tu connaitras des jours meilleurs très bientôt!

  4. jerome dit :

    Ah, le coup de la panne, ça m’arrive souvent (niveau lecture, évidemment !). En général, quand un livre ne m’accroche pas, je le laisse en plan et c’est retour direct chez Gibert Joseph. Après, je ne saurais trop te conseiller car ce que j’ai vraiment apprécié ces derniers temps, c’est de la littérature américaine. Mais bon, à force de piocher dans ta PAL, tu vas bien finir par trouver une pépite.

    • Marie dit :

      Il m’est arrivé d’abandonner en route et de flanquer à la poubelle des livres qui ne me plaisaient vraiment pas, mais d’ordinaire je n’aime pas m’avouer vaincue et je compte m’obstiner sur ceux que j’ai en route actuellement! Ne t’inquiète pas, j’ai encore de la ressource dans ma PAL et pense pouvoir y dénicher quelques pépites qui apporteront encore un peu d’éclectisme à ce blog! Pour ce qui est de la littérature américaine, je ne demande qu’à changer d’avis et ai ajouté quelques titres croisés chez toi à ma LAL.

  5. Eliza dit :

    J’ai déjà eu des pannes de lecture, notamment après une lecture très forte en émotions… Du coup, j’ai l’impression que le plaisir que l’on prend à découvrir l’univers d’un auteur dépend beaucoup de l’humeur du moment ! C’est pourquoi j’ai décidé de ne jamais me « forcer » à lire un livre qui ne m’attire pas, même s’il a été un jour dans ma PAL pour de très bonnes raisons ;-) je préfère dans ce cas me donner le temps de revenir dans de meilleures dispositions, pour lui donner toutes ses chances de me captiver. Bon, du coup ma PAL est complètement anarchique : je commence des livres achetés le jour même (c’est le moment que je préfère dans la lecture : trépigner d’impatience en ouvrant les premières pages) et certains livres vont sortir de ma liste parce que l’envie est passée…

    • Marie dit :

      Ton approche est logique, mais j’aurais du mal à fonctionner comme ça, même s’il m’arrive, dans des cas exceptionnels, d’attaquer un livre le jour même, voire dès la sortie de la librairie. Même si l’envie est passée, ou plutôt oubliée, pour certains livres, je me dis que je passerais sans doute à côté de quelque chose si je ne leur donnais pas leur chance.

  6. Theoma dit :

    la preuve que tout est une histoire de moment. Je traverse moi aussi de telles périodes (comme tout le monde ?). Intéressant alors de se demander… et si je relis un livre que je n’ai pas aimé, est-ce que je l’apprécierais davantage ou pire… l’inverse est-il aussi valable ?

    • Marie dit :

      C’est aussi une question que je me pose. Je relis de plus en plus des livres que j’ai aimé, et ne pense pas avoir été déçue. Relire des livres que je n’ai pas aimé demanderait plus de courage, et plus de temps que je n’en ai. Mais ce serait intéressant. Je compte en tout cas réessayer de lire Stendhal, que j’avais plutôt trouvé ennuyeux dans ma jeunesse.

  7. Sharon dit :

    Ce n’est pas tant que je sois en panne de lecture (pas le moment, le STAR approche) mais je serai plutôt en phase de doute. Ecrire or not écrire – surtout, j’ai envie de me faire plaisir en écrivant mes billets, et peu importe qu’ils plaisent ou non.

    • Marie dit :

      Je pense que l’écriture sur les blogs, tout comme la lecture, doit être un plaisir et non pas une contrainte. Tu as bien raison!

  8. Mo' dit :

    Ce n’est pas agréable d’etre en panne. Encore, quand ce n’est qu’une panne d’écriture et que l’on continue à prendre du plaisir à la lecture, c’est facile de relativiser. Mais quand on est en difficulté sur les deux registres… je sais que cela m’est désagréable du coup, tes propos raisonnent en moi.
    Je recourrais au même procédé que toi jusqu’à l’année dernière : lire ma PAL au fur et à mesure. Et puis les envies sont ce qu’elles sont, maintenant je passe outre ce fonctionnement et je puise dans mon stock au gré de mes envies : un thème, un auteur… je prends ce qui me mets le plus en appétit, cela limite les déceptions ^^ Par contre, j’ai arrêté de tout chroniquer. Je passe même sur certaines lectures « coup de cœur ». De temps en temps, j’utilise mes « chroniks expresss » pour partager rapidement un ressenti mais je ne me mets plus de pression quant au fait de rédiger systématiquement un article sur un album que j’aurais lu. Cela me convient mieux
    Courage Marie, je vois que c’est un grand chambardement chez toi en ce moment (j’ai encore en tête ton article récent sur les lectures de ta bestiole et ton envie de t’organiser différemment les concernant). Quelques soient tes choix de publication, je te suis les yeux fermés en tout cas ;)

    • Marie dit :

      L’écriture, ça va! Au rythme où je lis, j’arrive à suivre et ça m’amuse toujours autant. C’est seulement au niveau de la lecture que ça coince, heureusement! Mais je ne me verrais pas écrire tous les jours comme beaucoup le font, je le verrais comme une contrainte, je préfère le faire quand l’envie m’en prend. Je comprends que tu aies pu avoir envie d’espacer le rythme.
      Je pense adopter ton nouveau mode de fonctionnement ou, tout du moins, m’accorder une plus grande souplesse. La seule chose qui me chiffonne, c’est la perspective de laisser croupir dans mes piles des livres que je n’ai pas/plus envie de lire.
      Et je pense que le chambardement n’est pas fini! J’ai encore quelques envies/idées à réaliser dans les prochains mois.

  9. Ping : Percy Jackson | Et puis…

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s