Préhistoire(s), l’enquête

Parmi les nombreuses expositions que je souhaitais voir, je me suis rendue à celle-ci, au Palais de la Découverte, en priorité, car je croyais qu’elle se terminait dans quelques jours. Vous avez néanmoins tout le temps de vous y rendre : elle a été prolongée jusqu’au 6 janvier 2013!

L’exposition est centrée autour de ce qu’on appelle la sépulture A de Téviec. Téviec est une petite île au large de la Bretagne dans laquelle un couple d’archéologues amateurs, les Péquart, ont découvert une nécropole dans les années 30s. Dans cette nécropole, la sépulture A contenait deux squelettes ornés de bijoux et enterrés avec des silex et des bois de cervidés et qui ont, depuis, beaucoup suscité l’intérêt et la curiosité des chercheurs. Les visiteurs sont invités à jouer les détectives et à tirer de la sépulture le maximum d’informations possible sur les deux défunts.

Comme toutes les expositions du Palais de la Découverte, celle-ci est attrayante et très pédagogique : présentation aérée, nombreux trucs à voir et à tripoter, plein de petits films à regarder. Un livret, disponible dans le hall d’entrée, près des caisses, complète l’exposition en racontant l’histoire de deux jeunes gens qui la visitent dans un but bien précis mystérieux et aiguille le visiteur dans son enquête en lui posant des questions auxquelles il doit trouver la réponse.

L’exposition est divisée en grands thèmes, sur lesquels elle permet aux visiteurs, selon leur âge et leur intérêt pour le sujet, d’acquérir de solides notions de base ou de réviser leurs connaissances. Sont ainsi abordés : l’arborescence des hominidés, ce qu’un squelette peut nous apprendre sur le défunt, les outils utilisés aux différentes époques, les informations qu’on peut recueillir sur la géologie de l’environnement, la faune préhistorique, le mode de vie des hommes préhistoriques.

J’ai été notamment contente de voir comment étaient fabriqués les outils préhistoriques, grâce aux petits films, et d’apprendre concrètement comment on peut voir si un squelette est celui d’un homme ou d’une femme, ou comment on prélève des carottes dans le sol. Néanmoins, j’ai été un petit peu déçue par l’exposition. Je l’ai trouvée très courte et n’y ai pas appris grand chose, sans doute parce que je connais déjà un peu le sujet à travers mes lectures et d’autres expositions. Par ailleurs, le livret m’a semblé assez décevant : l’histoire n’est pas palpitante, fait assez brouillonne, et m’a donné l’impression d’avoir raté des trucs dans l’exposition?

J’ai été contente de ne pas y emmener mon loustic. Les informations qu’on y trouve sont quand même un peu techniques et pointues et je crois qu’il n’aurait pas été passionné, même si j’avais fait un gros travail de décryptage. Néanmoins, je pense que l’exposition est un but idéal de sortie en famille, intéressante et attrayante, pour initier les enfants (je dirais à partir de 9-10 ans, à peu près) à la préhistoire.

Vous trouverez ici le site de l’exposition qui propose notamment une visite virtuelle.

Préhistoire(s), l’enquête
jusqu’au 6 janvier 2013
Palais de la Découverte
Avenue Franklin Roosevelt
75008 Paris
ouvert du mardi au dimanche de 9h30/10h à 18h/19h

Publicité
Cet article, publié dans Sorties culturelles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s