Couleur de peau : miel

Voilà un moment que je n’avais pas parlé de cinéma! Il faut dire que, mis à part quelques films proposés dans le cadre du cycle consacré aux mangas aux Centre Pompidou et Sur la piste du marsupilami, que j’ai vue contrainte et forcée, je n’avais quasiment pas mis les pieds au cinéma depuis le début de l’année. Je commence doucement à rattraper mon retard. Ainsi, j’ai vu dernièrement Moonrise kingdom et Le prénom, que j’ai bien aimés, mais sur lesquels je ne m’attarderai pas parce que je pense que tout le monde en a déjà parlé. Et puis je me suis dépêchée d’aller voir Couleur de peau : miel, qui est sorti la semaine dernière, parce qu’il n’est proposé que dans peu de salles et que j’avais peur de le rater.

Ce récit autobiographique est tiré d’une bande dessinée qui porte le même nom, dont l’auteur, Jung, raconte son expérience en tant qu’enfant adopté par une famille belge qui comptait déjà 4 enfants. Il évoque à la fois la guerre de Corée et la situation dans ce pays divisé, au début des années 70s, les moments marquants de l’enfance et de l’adolescence de Jung, et les démarches de celui-ci, à l’époque actuelle, pour en apprendre plus sur son passé et renouer avec son pays d’origine.

Sur la forme, c’est un film assez étonnant. En effet, c’est principalement un film d’animation, mais il s’y mêle des images réelles : extraits des archives familiales ou des actualités des années 70s et scènes tournées en Corée lors d’un séjour qu’y a effectué Jung.

A travers les relations avec les frères et soeurs, les amitiés et la passion naissante pour le dessin, ce qui est principalement évoqué dans le film, c’est la difficulté pour ces enfants déracinés de digérer leur différence, le fait de ne pas connaître leurs vrais parents, de s’accepter eux-mêmes et trouver leur place, de gérer pays d’adoption et pays d’origine. Je m’attendais un peu à ce qu’il soit question des expériences que Jung a faites du racisme, mais il n’y est que peu fait allusion et ce n’est pas l’essentiel. Jung est bien accepté tant dans sa nouvelle famille qu’à l’école. Le problème, c’est que c’est lui-même qui a du mal à s’accepter.

Je ne sais pas si l’esprit de la BD est le même mais j’ai eu le sentiment que le personnage de Jung, dans le film, a gardé en lui une parcelle de l’enfant qu’il était et, en même temps, se juge lui-même avec un regard d’adulte. En effet, le regard posé sur l’enfant et l’adolescent n’est pas complaisant. Il accumule bêtises et mensonges et, plus grand, blesse les siens gratuitement, parce qu’il n’est pas bien dans ses baskets. Cela permet de mieux comprendre l’attitude de la mère, qui ne sait pas exprimer ses sentiments et peut souvent sembler d’une sévérité excessive, mais qui doit être aussi désemparée que le père avoue l’être dans une scène que j’ai trouvée très émouvante.

J’ai beaucoup aimé ce film qui mêle humour et tendresse et va au-delà du récit autobiographique pour traiter des thèmes intéressants de l’adoption et de la difficulté de grandir avec deux cultures. En le regardant, j’ai eu envie de le montrer à mon loustic, mais il me semble préférable d’attendre qu’il ait 10-12 ans avant d’essayer, en raison de 2-3 scènes et pour qu’il puisse mieux saisir ce qui y est exprimé.

Le site de Jung : http://kwaidan.net/

et la bande annonce :

 

Cet article, publié dans Cinéma, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Couleur de peau : miel

  1. jerome dit :

    La BD me tente beaucoup, le film beaucoup moins. En même temps j’ai beaucoup de mal avec le cinéma, je dois voir moins de 10 films par an, c’est dire…

    • Marie dit :

      Moi c’est grâce au film que j’ai découvert la BD… et son auteur! Le voir dessiner à l’écran m’a donné envie de voir ce qu’il fait.

  2. OliV dit :

    Je n’ai pas encore lu la BD, ni vu le film ! Mais ce deux média me tente et j’espère avoir le temps de voir le film ^^

    • Marie dit :

      J’espère qu’il restera un peu en salles car c’est un très beau film. Maintenant j’aimerais bien lire la BD pour comparer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s