Un été de lecture – point au 27 juillet

Cette fois, la semaine a été quasiment exclusivement consacrée au fantastique. Ce n’était pas du tout prévu au départ et je trouve plutôt amusante cette orientation imprévue prise par mes lectures. J’ai continué :

Brisingr : Je me suis sentie un peu plus intéressée par ce que je lisais que la semaine précédente, mais je suis tout de même à des années lumière de l’enthousiasme que m’avaient inspirés les deux premiers tomes. Je continue à me demander si le passage du français à l’anglais y est pour quelque chose, mais je n’en ai pas l’impression. Je m’ennuie un peu. Maintenant que je suis partie, je vais aller jusqu’au bout de la série, car je commence à craindre de ne pas avoir le courage de me mettre au quatrième tome si j’attends pour le lire au lieu d’enchaîner avec le troisième. Mais quand je vois ce qu’il me reste à lire du troisième et l’épaisseur du quatrième, je me sens malheureusement plus découragée que réjouie.

Harry Potter à l’école des sorciers : Contre toute attente, le petit a réclamé la suite. J’ai pensé au début qu’il faillotait, mais il semble qu’il ait réellement accroché. Même s’il gigote, m’interrompt pour commenter, décroche, me demande de traduire (foutu TDA/H!), à ma grande surprise, tous les jours, plusieurs fois par jours, il m’a réclamé de continuer à lire. Même si la lecture a été pour moi souvent pénible, du fait de ses difficultés de concentration, je suis très heureuse qu’il ait accroché comme ça et d’avoir pu partager cette lecture avec lui. J’ai continué, de mon côté, à garder constamment quelques chapitres d’avance sur lui, pour voir s’il y aurait matière à continuer de l’accrocher, choisir les moments où m’arrêter pour entretenir son désir de connaître la suite de l’histoire, et puis simplement pour me remettre en mémoire ce qui se passait ensuite parce que j’ai beaucoup oublié. Nous nous sommes arrêtés à une quarantaine de pages avant la fin. Il parle déjà de voir le deuxième film et lire le deuxième tome. De mon côté, j’ai fini la lecture du livre toute seule et l’envie de relire le deuxième tome commence à me démanger.

lundi 23 juillet
En début d’après-midi, mon beau-père est venu chercher la bestiole. J’étais libre jusqu’au lendemain matin. Le temps était superbe. J’ai donc glissé un peu de lecture dans mon sac et me suis empressée d’aller m’installer dans un parc, à l’ombre des arbres.
La fille aux yeux d’or : Je reviendrai dessus dans un futur billet. J’avais sous-estimé le nombre de pages de notes et ai été tout étonnée que le roman fasse à peine plus de 80 pages. J’ai ainsi pu le lire en moins de 2h, en prenant mon temps. J’ai donc été ravie d’avoir emporté un autre livre, alors que je croyais cette précaution inutile.

 

 

 

 

Les hauts conteurs – tome 1 : La voix des rois : J’ai pioché celui-ci au beau milieu de ma PAL. Il n’était pas du tout prévu que je l’attaque maintenant, mais j’avais besoin de me changer d’Eragon. Je cherchais quelque chose dans le même style, mais dans lequel j’accrocherais mieux. Pour ce qui est d’être dans le même style, c’est raté : ce roman jeunesse se déroule non pas dans un pays imaginaire, mais dans l’Angleterre de la fin du 12ème siècle, et il met en scène un jeune garçon, fils d’aubergiste, qui veut échapper à sa vie banale et connaître l’aventure. Il en trouve l’occasion lors de l’arrivée à l’auberge d’un conteur aux prises avec des goules et un vampire. Ce n’est pas le coup de coeur de l’année et quelques éléments de l’intrigue m’ont paru un peu boiteux, bien que celle-ci soit assez fouillée, mais je n’ai pas eu envie de le lâcher avant de l’avoir fini, à une heure bien tardive. Et ça fait du bien!

mercredi 25 juillet
Escapade au bord de la mer avec mes parents. Je ne pensais pas pouvoir trouver le temps de lire. Néanmoins, il m’a été impossible de partir les mains vides. J’ai énormément de mal à me déplacer sans avoir quelque chose à lire sur moi, même si je sais pertinemment que je n’aurai pas le temps de lire une seule ligne.
Wingman – tome 1 : J’ai profité de ce que mes parents étaient partis faire une promenade et de ce que je surveillais le petit qui jouait dans le sable pour lire un peu. Heureusement, même si le volume est épais (près de 300 pages), il se lit vite et j’ai pu avancer rapidement et le terminer le soir même avant de dormir. J’ai été très étonnée car je m’attendais à une histoire de super-héros sérieuse et plutôt orientée adultes, comme Zetman… et je pense que j’ai un peu confondu aussi avec l’intrigue de Ratman. En fait, j’ai trouvé Wingman très enfantin et, si le manga n’était pas autant axé sur les hormones du jeune héros et sur la plastique avantageuse de l’extra-terrestre grâce à laquelle il acquiert des pouvoirs, j’aurais pensé que c’était une lecture que je pouvais partager avec la bestiole, qui a d’ailleurs été très intéressé et venait régulièrement près de moi savoir comment l’histoire évoluait. Je pense lire au moins le deuxième tome, car je me demande comment peut évoluer cette histoire loufoque, qui m’a plus d’une fois fait sourire, et ensuite je verrai bien!

vendredi 27 juillet
En fin de matinée, mon beau-père est revenu chercher la bestiole. Comme, cette fois, mon ex l’emmenait en vacances dans la foulée, je ne le reverrai que dans une semaine. J’ai été soulagée de le voir partir, car il est épuisant et, quand il est avec moi, je n’arrive pas à faire grand chose d’autre que m’occuper de lui, et ça faisait une semaine que je l’avais quasiment non stop. Mais, à peine la porte refermée, j’ai senti qu’il me manquait déjà.

Je me suis néanmoins empressée d’aller faire une descente en librairie avant le début du déluge annoncé. L’objectif était de faire main basse sur le huitième et dernier tome de ma série yaoi préférée, qui venait enfin de paraître avec deux semaines de retard sur la date initialement prévue. J’en ai profité pour acheter le deuxième tome des Hauts conteurs et quelques autres petites choses… En particulier des romans que la bestiole avait repérés depuis un moment et pour lesquels je lui avais dit que c’était encore trop long pour lui et qu’il fallait attendre un peu. Comme je me sentais épuisée, après quelques nuits où j’avais mal dormi à cause de la chaleur, je me suis accordé un « après-midi canapé » et je me suis installée avec mon butin, pour faire le « comité de censure », c’est à dire voir si ma bestiole était prêt pour les livres que j’avais achetés pour lui ou s’il valait mieux que je les garde en stock quelques temps.

Harold et les dragons – tome 1 : Comment dresser votre dragon : Je savais que l’histoire était assez éloignée du film qu’elle a inspirée, mais j’ai été étonnée de constater que, mis à part le personnage du héros et le nom de son dragon, elle n’a en fait carrémment rien à voir. Pour autant, je me suis bien amusée en la lisant.

 

 

 

Chroniques du marais qui pue : épisode 1 : La chasse à l’ogre : Celui-ci raconte l’histoire d’un jeune garçon qui se retrouve transporté avec son chien dans un monde fantastique par un sorcier miteux qui ne connaît qu’un seul sort. Il est censé être un super-guerrier et devoir affronter un ogre en colère. J’ai beaucoup aimé l’humour délirant de l’histoire et l’imagination fertile des auteurs. Je pense que la bestiole est prêt pour essayer ces deux livres et je crois qu’ils sont susceptibles de beaucoup lui plaire. J’ai hâte de les lui lire!

Et j’ai terminé la journée avec :

The tyrant who fall in love – tome 8 : Si les yaoi sont trop souvent d’un intérêt assez limité, j’aime beaucoup ceux de Hinako Takanaga et cette série est ma préférée. En effet, elle allie humour, avec le personnage irrascible et despotique de Sôichi, et sensualité, avec celui de Morinaga. J’ai été contente de pouvoir lire enfin la happy end tant attendue… et encore plus contente d’apprendre dans la postface que la mangaka compte bien dessiner dans l’avenir quelques épisodes de ce qui va leur arriver ensuite.

 

 

Bilan de la semaine
Les massages pour les Nuls p 58 ->  une fois de plus, je n’ai pas avancé d’un poil!
La fabuleuse odyssée des plantes p 269 -> pas avancé
Les Capétiens – histoire et dictionnaire (987 – 1328) : p 157 -> pas avancé
Brisingr : p 304 -> p 424 : 121 p
Harry Potter à l’école des sorciers : p 104 -> p 232 : 129 p
La fille aux yeux d’or : 84 p
 – Les hauts conteurs – tome 1 : La voix des rois : 315 p
Harold et les dragons – tome 1 : Comment dresser votre dragon : 205 p
Chroniques du marais qui pue : épisode 1 : La chasse à l’ogre : 157 p
soit un total de : 1 011 pages
+ 2 mangas

Bilan cumulé
2 664 + 1 011 pages = 3 675 p
auxquelles s’ajoutent 1 080 p de BD et 21 + 2 = 23 mangas
La semaine prochaine risque d’être nettement moins productive : j’ai plein de gens à voir et de choses à faire (dont avancer enfin dans la multitude de billets que j’ai en retard sur les deux blogs!) et je compte bien mette à profit l’absence de la bestiole pour avancer un peu.

Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Un été de lecture – point au 27 juillet

  1. nathalie dit :

    En voilà une bonne semaine de lecture ! C’est souvent les filles qui font comité de prélecture pour les enfants et leur mec, c’est amusant. Mais du coup, sacré responsabilité de lectrice !

    • Marie dit :

      Oui, c’est une lourde responsabilité d’entretenir l’amour des livres, mais c’est aussi un plaisir et, si j’ai pas mal tatonné les premières années, je commence à plutôt bien cerner ses goûts. C’est plus difficile de gérer avec le père. Je le sens largué et à côté de la plaque au niveau des lectures à proposer au petit. Parfois il est demandeur d’idées et de conseils, mais plus souvent il complexe par rapport à ce que je fais ou s’en agace, et c’est délicat à gérer.

  2. jerome dit :

    Masakazu Katsura, c’est l’auteur de Video girl Ai, non ? J’adorais cette série. Avec Akira c’est un des 1ers manga que j’ai lu, c’était le tout début des mangas en France, il n’y avait que Glénat et Tonkam àl’époque, le choix était super limité^^

    • Marie dit :

      Affirmatif! Moi je l’ai connu avec Zetman. Ce qui est chouette, c’est que Tonkam est en train de rééditer ses séries les plus célèbres. C’est comme ça que, en plus de Wingman, je suis en train de découvrir Video girl Ai et je compte me lancer dans I »s aussi.
      Pour Akira, j’ai vu le film il y a bien longtemps et je ne m’en souviens plus. En revanche, je n’ai jamais lu le manga. Il faudra que je le fasse un jour.

  3. Mo' dit :

    Tu lis trop Marie :P

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s