Tag estival

J’ai été taguée, il y a déjà quelques temps, par Mo’, que je remercie d’avoir pensé à moi. Je prends enfin le temps de répondre à ses questions.

La marche à suivre était la suivante :

1 – Poster les règles.

2 – Écrire 11 choses sur moi.

3 – Répondre à 11 questions posées par mon tagueur et en créer 11 moi-même pour mes futures tagués.

4 – Choisir 11 personnes à taguer.

5 – Les prévenir.

 

1 – Pourquoi un blog sur vos lectures ?

Pour plein de raisons! Déjà, pour me souvenir. J’ai une mémoire de poisson rouge et suis souvent incapable de me souvenir de quoi parlait un livre, de ce que j’en ai pensé et, même, de me rappeler si je l’ai lu ou pas. J’ai, à plusieurs reprises, quand j’étais plus jeune, essayé de tenir un carnet de lecture mais j’ai, à chaque fois, très vite abandonné par flemme. La forme du blog me convient beaucoup mieux, en raison des échanges qu’il occasionne, et parce que ça m’amuse beaucoup plus. A défaut de me rappeler du contenu des livres, j’ai parfois des images fortes des circonstances de lecture de quelques-uns d’entre eux. J’aime quand c’est tout un ensemble de sensations qui reviennent grâce à un détail. J’ai rédigé mes billets sur les lectures estivales du petit principalement dans l’espoir qu’ils me permettent de recréer dans ma tête ces vacances et de revivre ces moments passés avec lui quand je les relirai.

Et puis les blogs sont pour moi le moyen d’échanger des informations et de partager avec d’autres lecteurs autour de notre passion commune. C’est aussi à la fois le moyen de puiser des idées de lecture auprès de personnes qui ont les mêmes goûts que moi et de partir à la découverte de genres que je maîtrise mal en trouvant auprès de personnes plus initiées par quel bout les aborder.

2 – Vos échanges avec d’autres blogueurs ont-ils modifié votre regard et/ou votre manière d’accueillir un livre ?

Non, pas du tout!

3 – Dans la vie courante, exclusion faite de votre activité professionnelle (et de votre blog bien évidemment), parlez-vous aussi naturellement des livres à vos amis et connaissances ?

Bah non. Dans mon dernier travail, l’une de mes collègues lisait (lit) autant que moi. Je l’ai accueillie comme le messie quand elle a déménagé dans mon bureau et ai pioché plein d’idées dans ses lectures. Il m’arrive que certaines amies me demandent des conseils de lecture et me parlent de ce qu’elles ont lu mais sinon, dans l’ensemble, les gens de mon entourage lisent beaucoup moins que moi, si bien que je fais profil bas pour ne pas les barber. C’est pour ça que je suis ravie que le blog me permette d’échanger avec d’autres personnes aussi atteintes que moi et que le sujet des livres ne lasse pas.

Je me suis rendu compte aussi avec surprise que, quand je parle d’un livre, je le fais de façon beaucoup plus tranchée à l’écrit qu’à l’oral. S’il est parfois tentant d’en rajouter sur une critique négative, parce que c’est amusant (ce qui fait que je me relis deux fois plus que d’habitude et que, bien souvent, j’édulcore), je suis beaucoup plus sincère à l’écrit qu’à l’oral, dans cette expression tranchée, que dans un enrobage oral plus poli.

4 – Librairie ou Bibliothèque ? Pourquoi ?

Librairie! Je suis dans l’ensemble assez peu dépensière, sauf pour quelques péchés mignons, dont les livres, qui représentent pour moi un gros budget. Tout simplement parce que j’aime autant posséder les livres que les lire, et que j’ai beaucoup de mal à les rendre. Et que j’aime qu’un livre soit neuf quand je le prend. J’aime regarder les livres, contempler la hauteur des piles et m’assurer que je ne manque pas de lecture, les toucher, les sentir… oublier ce que j’ai dans ma PAL, avoir le bonheur de le redécouvrir, essayer de chercher dans les livres déjà lus le souvenir de leur lecture… trop souvent en vain, malheureusement! Il m’arrive aussi d’être un peu bibliophile.

D’où le délicat problème de la place pour ranger tout ça…

5 – Vous séparez-vous facilement d’un ouvrage que vous avez acheté ?

Non! Je ne me sépare pas, j’accumule! Et pas que pour les livres! Je commence à réussir à revendre les mangas qui ne m’ont que moyennement accrochée et que je sais que je ne relirai pas. J’ai réussi à me séparer de quelques lectures d’adolescence qui n’étaient pas impérissables. Et quelques livres – une dizaine, peut-être, en 20 ans – ont fini à la poubelle parce que j’estimais qu’il ne valaient pas mieux que ça. Mais j’ai gardé tout le reste et je continue à accumuler!

6 – Combien de jours pourriez-vous tenir sans lire ?

Ces dernières années, il m’est arrivé souvent de ne pas trouver le temps de lire pendant plusieurs jours d’affilée parce que je ne prenais plus les transports en commun et que trop de boulot + le petit… Mais je me sentais en manque et ça m’énervait. Et, même si je n’avais pas le temps de lire, j’avais quand même toujours un livre dans mon sac avec moi. Je suis incapable de me déplacer où que ce soit sans avoir quelque chose à lire – quoi que ce soit – sur moi. C’est quasiment un besoin physique. Et ce depuis déjà pas mal d’années!

7 – Prenez-vous des notes pendant vos lectures ?

Pour les essais historiques, systématiquement. Pour les essais non historiques, je le fais depuis que j’ai les blogs, de peur d’écrire des bêtises dans mes billets. Pour les oeuvres de fiction, non, jamais. Au pire, je glisse dedans des petits bouts de papier quand je tombe sur un passage que j’ai envie de citer.

8 – Marque-page ou corne-ta-page ?

Marque-page. Je n’aime pas maltraiter les livres… même si ceux que je trimballe des jours et des jours dans mon sac en souffrent parfois. Comme marque-page, je n’utilise que des cartes postales. J’ai cette manie depuis mon adolescence. J’ai une grosse collection de cartes postales, certaines en piteux état d’avoir été promenées de livre en livre, uniquement destinées à cet usage.

9 – Payer pour avoir un entretien d’embauche : pour ou contre ?

Hors de question! Je n’aurais aucune envie de travailler pour une entreprise qui aurait ce genre de mentalités.

10 – Quel que soit votre réponse à la question précédente : que pensez-vous de la situation décrite par Sébastien Naecco sur cet article d’octobre 2011 ?

Pour répondre, je vais laisser de côté les considérations éthiques et aborder le sujet d’un point de vue pratique.

Ces dernières années, je me suis paluché pas mal d’entretiens de recrutement, mais plutôt de l’autre côté de la barrière. C’est aussi angoissant que pour un candidat : il y a le stress de laisser échapper la perle rare et celui de faire une erreur de recrutement. Il m’est arrivé plus d’une fois de faire des erreurs de recrutement et je m’en suis à chaque fois mordu les doigts.

A chaque annonce, j’ai reçu énormément de candidatures. Il y avait dedans beaucoup de profils atypiques qui cherchaient à se reconvertir et de personnes qui avaient visiblement un besoin criant d’un boulot. Je me sentais mal à l’aise, parce que j’aurais aimé aider ces gens, mais je ne pouvais recruter qu’une seule personne et il fallait que celle-ci soit tout de suite opérationnelle. Et des gens qui correspondaient à ce que je cherchais, il y en avait très peu. A chaque fois, ça a été une galère de trouver quelqu’un qui soit susceptible de convenir. Si j’avais dû faire payer les entretiens, j’aurais eu sans doute nettement moins de candidatures, et donc encore moins de profils intéressants pour moi, et je serais probablement encore en train de ramer. Je pense que les 10 ou 30 € gagnés par candidat sont sans commune mesure avec la perte d’argent que génère une erreur de recrutement ou, dans le cas de l’article, le risque de décourager un candidat de valeur. Je pense donc qu’il faut être complètement stupide pour raisonner avec une vision aussi à court terme.

11 – Que pensez-vous des tags ?

Qu’ils sont souvent amusants tant qu’ils n’envahissent pas trop les blogs!

Le tag ayant déjà beaucoup circulé depuis quelques mois, je laisse ceux qui ne sont pas en vacances et qui sont intéressés reprendre les questions!

Cet article, publié dans Bavardage, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Tag estival

  1. Mo' dit :

    Merci Marie. J’aime beaucoup ton rapport aux livres. Et puis ce besoin de s’entourer de livre, de pouvoir les conserver, les tenir… je trouve ça très naturel comme mode de fonctionnement ;)
    Merci pour le point de vue sur les entretiens payants. Si j’avais mon opinion sur le procédé, je n’avais pas pris la peine de regarder ce procédé côté recruteurs. Donc forcément, et comme bien souvent, tu m’ôte des oeillères

    • Marie dit :

      Très naturel… Ca veut dire que tu fais pareil? :-)
      Je ne sais pas si mon analayse est totalement pertinente par rapport à l’article que tu cites : peut-être que ces directeurs artistiques qui se font payer ne sont pas à la recherche de nouveaux talents et considèrent le fait de regarder les productions des visiteurs comme un service qu’ils rendent? Néanmoins, je trouve que c’est intéressant des fois de voir les problématiques sociales sous une perspective différente et d’avoir accès au point de vue de l’employeur. Ca permet d’avoir plus de recul. C’est l’une des – nombreuses – choses que j’ai appréciées dans mon travail. Par exemple, j’ai du mal à voir le CDI comme le Graal qu’il est pour beaucoup de gens après avoir si souvent entendu, au moment de l’embauche : « Mettez-le plutôt en CDI, il ne fait pas l’affaire, on ne va pas le garder. » et, plus tard : « On a été bêtes, on aurait dû lui faire un CDI. On s’en serait débarrassés plus facilement et ça nous aurait coûté moins cher. »

  2. Mo' dit :

    « Très naturel » veut effectivement dire que je fais pareil ^^
    Ce que je lis sur les CDI me met en rogne !!

    • Marie dit :

      Je m’en doute… Inversement, beaucoup d’employeurs ne voient pas les CDD comme un moyen d’avoir de la main d’oeuvre précaire mais simplement comme une forme de période d’essai avant un CDI. J’ai l’impression que les gens ne sont pas forcément conscients de ces modes de raisonnment qui m’ont l’air assez courants dans les PME.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s