La traversée du Louvre… au musée du Louvre

Je suis passée plusieurs fois au Louvre cet été (je suis maintenant l’heureuse détentrice d’une carte Louvre famille!) et, chaque fois, j’avais vu l’affiche de cette exposition, me demandant vaguement de quoi il pouvait s’agir. C’est seulement lorsque Mo’ a posté un billet sur la bande dessinée de David Prudhomme, La traversée du Louvre, que ça a fait tilt : l’exposition devait présenter des planches de ce septième album de la série de bandes dessinées consacrées au Louvre publiées chez Futuropolis. Alléchée par la BD, j’ai eu envie d’en avoir un premier aperçu en visitant l’exposition, ce que j’ai enfin fait hier… Mais pour y arriver, comme je n’avais pas eu la présence d’esprit de chercher des infos sur internet auparavant, ça a été la croix et la bannière!

Je suis allée naïvement demander un billet à une caisse… mais la dame n’avait jamais entendu parler de l’exposition et m’a demandé si j’étais sûre qu’elle avait commencé. Bah oui, elle est même bientôt terminée! Je me suis donc rabattue sur l’accueil, où un monsieur m’a gentiment expliqué que l’entrée était libre, qu’il fallait aller dans l’espace « Activités individuels » (ça, je commence à situer!), prendre tout à droite et monter un petit escalier en colimaçon. Je suis donc allée à droite, j’ai trouvé un escalier et je l’ai gravi. En dépit du panneau qui indiquait la médiathèque en haut, je me demandais si je ne montais pas un escalier réservé au personnel et si je n’allais pas me retrouver à un endroit auquel je n’étais pas censée avoir accès… Mais, arrivée à l’étage, en avançant un peu, j’ai trouvé une grande mezzanine, située juste à côté de la médiathèque (j’ignorais complètement qu’il y en avait une!), dans laquelle étaient exposées une trentaine de planches ainsi que quelques carnets et dessins exposés dans des vitrines.

L’intrigue de la bande dessinée est des plus simples : alors qu’il visite le Louvre avec sa femme, l’auteur la perd et parcourt le musée dans l’espoir de la retrouver. Ce qui lui fournit un prétexte pour s’intéresser aux visiteurs et les regarder. Et il nous montre qu’il y a autant à voir dans les salles que sur les murs. David Prud’homme croque les gens avec tendresse et beaucoup d’humour. Dans nombre des dessins présentés, une relation s’établit entre les visiteurs et les personnages représentés dans les oeuvres : ils se ressemblent, se répondent ou s’opposent. Il ne m’a fallu que peu de temps pour tout voir, mais j’ai trouvé que ça en valait la peine, car j’ai beaucoup aimé ces dessins qui m’ont donné encore plus envie de lire la BD.

De plus, j’ai très envie de partager cette découverte avec la bestiole. En effet, ces dessins sont à la fois faciles d’accès et immédiatement amusants et offrent beaucoup à voir et à penser. Je pense donc que ça pourrait être intéressant pour lui. Je doute d’avoir le temps de l’emmener, car l’exposition prendra fin dans 10 jours et, si j’arrive à le bouger la semaine prochaine, ce sera sans doute plutôt pour aller au festival BD  qui aura lieu à Bercy Village, mais j’aimerais au moins découvrir la BD avec lui.

Quoi qu’il en soit, si vous avez l’occasion de passer à proximité du Louvre avant le 24 septembre, n’hésitez pas à y faire un tour, c’est gratuit, ça prend peu de temps et ça vaut le détour!

La traversée du Louvre
Musée du Louvre
jusqu’au 24 septembre 2012

http://www.louvre.fr/expositions/la-traversee-du-louvre-de-david-prudhomme

Cet article, publié dans Sorties culturelles, est tagué , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

10 commentaires pour La traversée du Louvre… au musée du Louvre

  1. Mo' dit :

    Dans la Collection du Louvre, un album de Bilal est annoncé pour le mois de décembre. Qui sait… une autre expo à venir ?? ;)

  2. Que d’infos dans ce billet. L’expo livre du Louvre me tente bien ainsi que le festival de la BD, le week-end prochain.

  3. grillon dit :

    Le Louvre, lui seul, parvient à m’intéresser à la B.D., qui, hélas, n’est pas ma tasse de thé, et ton article me pousse à me procurer cet album ! J’en ai lu un autre que je trouve captivant, mais moins conçu pour les enfants, c’est l’album de Marc-Antoine Mathieu, « Les sous-sols du Révolu » (Révolu étant un anagramme de Louvre).
    Bon week-end ( au Louvre peut-être ) :-) !

    • Marie dit :

      Je ne sais pas lu Les sous-sols du Révolu. Il me semble me souvenir que certains blogueurs BD que je suis avaient peiné dessus, mais peut-être que je confonds avec un autre? Je suis bien tentée de le lire un jour futur. De Marc-Antoine Mathieu j’avais lu Dieu en personne qui m’avait déconcertée car pas facile d’accès, mais que, au final, j’avais bien aimé.
      Bon week-end à toi aussi!

  4. jerome dit :

    L’intrigue de l’album est bien ficelée mais j’avoue que j’ai beaucoup de mal avec le dessin. C’est quand même très particulier.

  5. Lunch dit :

    J’ai été plus tenté par Rebétiko (excellent album au demeurant) de Prudhomme que par le dessin de La traversée du Louvre. L’ambiance graphique est différente.
    Quelle chance de pouvoir voir toutes ces expos au Louvre (avec celle de Bilal à venir). Mais je me plains pas, Prudhomme est Bordelais, tout comme un belle brochette d’auteurs BD, donc des expos on en a pas mal par ici.

    Ca n’a pas l’air évident de trouver les expos dans le Louvre. Si même à la billetterie ils ne savent pas où elles sont… ^^

    • Marie dit :

      Moi je suis complètement ignorante en matière de BD et je découvre en lisant vos blogs. Je manque donc de points de comparaisons.
      En général, les expos au Louvre se trouvent facilement, celle-ci était d’un genre particulier, puisque l’entrée était libre. Maintenant que je sais où ça se passe, je devrais pouvoir trouver celle de Bilal sans errer pendant des heures. :-)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s