Les choses s’arrangent, mais ça ne va pas mieux

Deuxième épisode de la série qui a pour héros Jackson Brodie, ce roman fait suite à La souris bleue. Il peut se lire de façon indépendante, mais il me semble que la compréhension est plus aisée quand on prend les livres dans l’ordre. Pour ma part, ayant lu La souris bleue il y a déjà quelques années, j’ai ramé pour rassembler quelques souvenirs et reconstituer mentalement le passé de Jackson, pour comprendre certains passages.

Dans ce volume, l’ancien détective est en Ecosse. Il y accompagne son amie, Julia, qui doit jouer dans une pièce dans le cadre d’un festival de théâtre et, pendant que celle-ci répète, il joue les touristes. C’est pour cette raison qu’il assiste par hasard à un accident banal : un conducteur freine brusquement pour éviter un vélo et sa voiture se fait emboutir par celle qui la suit. Le conducteur du deuxième véhicule, furieux et armé d’une batte de base-ball, attaque le premier conducteur, qui ne doit son salut qu’à Martin Canning, qui jette son sac contenant un ordinateur portable à la tête de l’agresseur.

Cet accident est le départ et le point central de l’histoire puisque les 4 personnages dont nous suivons les histoires en parallèle sont tous plus ou moins liés à lui. Il y a évidemment Jackson, qui cultive l’art de se trouver au mauvais endroit au mauvais moment, mais également Martin Canning, homme discret et transparent qui connaît pourtant un gros succès en tant qu’auteur de romans policiers sous le nom d’Alex Blake, et qui va s’attirer plein d’ennuis. Un autre personnage central est Gloria Hatter, qui se trouvait sur les lieux au moment de l’accident et y a assisté par hasard. Cette femme qui approche de la soixantaine jette un regard amer sur sa vie : elle a épousé très jeune un homme qui ne lui a apporté que le confort matériel et regrette le vide qu’a été sa vie depuis son mariage. Et l’on suit enfin Louise Monroe, policière efficace et mère célibataire inquiète pour son fils adolescent qui tourne mal.

Le roman fait jaillir plein de questions dans l’esprit du lecteur : pourquoi ces 4 personnages? Y a-t-il autre chose que l’accident qui les relie? Pourquoi cet accident joue-t-il un rôle aussi central? J’ai compris trop vite à mon goût la trame essentielle de l’intrigue, même si les dernières lignes du livre m’ont surprise, ce qui m’a ravie. Mais, pour moi, l’intrigue policière n’est pas l’essentiel dans les romans de Kate Atkinson. Ce que j’aime, c’est son humour, la façon dont elle fait se succéder les moments tragiques et les moments drôles, la peinture caustique de la société actuelle qu’elle brosse, et les portraits attachants et fouillés de personnages. Une fois de plus, je me suis régalée. C’est décidément un auteur que j’apprécie beaucoup.

 

Cet article, publié dans Lectures, est tagué , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

12 commentaires pour Les choses s’arrangent, mais ça ne va pas mieux

  1. Yuko dit :

    Le titre est très intriguant … je ne connaissais pas cet auteur, mais tu me donne envie de le découvrir !

  2. Yspaddaden dit :

    Pas encore rattrapé mon mauvais départ avec cette auteur…

  3. jerome dit :

    Encore un auteur que je ne connais pas du tout. Mais comme j’aime bien de temps en temps les romans mettant en scène des privés un peu décalés, je me dis que ça pourrait me plaire, quitte peut-être à commencer la lecture par La souris bleue.

  4. Diabazo dit :

    Tiens je le note, ainsi que La souris bleue, je pense que je les lirais avec plaisir après « A quand les bonnes nouvelles » !

    • Marie dit :

      Je te conseillerais bien de lire La souris bleue avant celui-ci mais, comme tu as attaqué la série par le milieu, je ne sais pas si ça a une grande import ance. Tu nous diras!

  5. Je n’ai pas lu celui-ci ni la souris bleue – les deux sont dans ma PAL ;) – mais j’avais lu « A quand les bonnes nouvelles » qui m’avait beaucoup plu, justement pour ce lien entre les personnages qu’on semble retrouver dans ton roman. Je lirai donc d’abord « la souris » avant ce roman-ci !

    • Marie dit :

      A quand les bonnes nouvelles sera, je pense, ma prochaine lecture de Kate Atkinson. Les deux premiers de la série sont très différents l’yn de l’autre dans la forme, mais on y retrouve le même esprit.

  6. Céline dit :

    C’est une auteur que j’aime beaucoup, mais cet opus est sans doute un de ceux que j’aime le moins. A part La souris bleue qui est géniale, les romans avec Jackson Brodie me laissent indifférente. Peut-être parce que je préfère ses histoires de famille à ses enquêtes policières…

    • Marie dit :

      Curieusement j’ avais lu Dans les coulisses du musee (je crois que c’ est ça le titre?) il y a longtemps et j’ avais bien accroché mais moins. Il faut que j’en essaye d’ autres.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s