Zooloretto

71C+i5F4N5L__AA1500_Je vous avais fait part il y a quelques temps de mes difficultés pour trouver des jeux de société qui plaisent à la bestiole. Il y en a néanmoins 2 qui ont réussi à le séduire ces derniers mois. Le premier est Il était une fois, dont je vous avais alors parlé. Le second est celui-ci, qui a accompli l’exploit de réussir également à plaire aux grands-parents!

Les débuts ont pourtant été difficiles : lorsque j’ai ouvert la boîte, j’ai eu la surprise de constater que la notice – longue – était uniquement en allemand. Forcément, c’est un jeu allemand! Après m’être escrimée 1/2h dessus, je voyais à peu près ce qu’il fallait faire. Le seul souci, c’est que je n’arrivais pas à comprendre comment le jeu s’arrêtait. Je suis donc allée chercher un dictionnaire d’allemand, qui m’a confirmé que j’avais bien compris chaque mot individuellement, mais ne m’a pas plus éclairée sur la signification du paragraphe. En désespoir de cause, je suis allée chercher sur internet où j’ai trouvé très facilement une traduction française de la règle du jeu sur le site de son auteur, que je me suis empressée d’imprimer. Ouf!

Outre la notice, la boîte comporte :
– 5 zoos (le jeu est prévu pour 2 à 5 joueurs)
– 5 extensions de zoo
– 5 cagettes en bois qui sont censés être des camions servant au transport des animaux
– des jetons carrés représentant des animaux, des boutiques ou de l’argent
– des jetons ronds représentant des bébés animaux
– des pions gris : l’argent
– un pion rouge qui sert à déterminer la fin de la partie.

6730_1Au début du jeu, chaque joueur reçoit un zoo et deux pions gris. Les jetons carrés, disposés face cachée, représentent la pioche. Une petite pile d’une quinzaine de jetons est mise à part et l’on pose le pion rouge par dessus. Lorsqu’il ne reste plus rien d’autre que ce qui se trouve sous le pion à piocher, c’est que c’est la dernière manche et que la partie se terminera à la fin de celle-ci (vous voyez, j’ai compris! En français, c’est quand même plus facile!).

 Les joueurs jouent chacun leur tour. Chaque fois que c’est son tour, un joueur peut effectuer une opération de son choix parmi les suivantes :
– piocher un jeton et le poser dans n’importe quel camion
– prendre un camion (les pièces s’ajoutent au stock d’argent du joueur, les boutiques se posent dans les emplacements du zoo prévus à cet effet, les animaux vont dans un enclos ou dans l’étable (la maison au toit rouge))
– acheter une extension de zoo
– déplacer des animaux d’un enclos à un autre ou de l’étable vers un enclos
– acheter un animal qu’un autre joueur a dans son étable

Dans la pratique, nous cumulons parfois certaines de ses actions, au mépris des règles, mais il m’est aussi difficile de canalyser mes parents que le petit. J’ai donc fini par abandonner!

Un joueur peut décider de prendre un camion, qu’il soit plein ou pas, à tout moment d’une manche. Une fois qu’il a pris un camion, il cesse de jouer jusqu’à la fin de la manche. Une manche se termine lorsque tous les joueurs ont pris un camion.

Un enclos ne peut héberger qu’une seule espèce d’animaux. Lorsqu’il y a un animal mâle et un femelle dans un enclos, on reçoit automatiquement un bébé. Quand un enclos est plein, on reçoit de l’argent. Si l’on a plus d’animaux d’une espèce que ne peut en contenir l’enclos qui lui est dédié, ou si l’on a plus d’espèces qu’il n’y a d’enclos dans le zoo, les animaux en trop doivent être stockés dans l’étable.

L’objectif est de constituer le plus beau zoo possible, c’est à dire de remplir le plus possible les enclos. A la fin de la dernière manche, on compte les points. Plus un enclos est plein, plus il rapporte de points. Les boutiques permettent de gagner des points sur les enclos incomplets. Les animaux présents dans l’étable font perdre des points. Le gagnant est le joueur qui a le plus de points.

Si le jeu comporte une part de hasard, il s’agit donc néanmoins essentiellement d’un jeu de stratégie. Le petit n’est pas désavantagé pour autant : il a bien compris ce qu’il fallait faire et gagne régulièrement. Intéressant de par son côté tactique, le jeu est également très ludique et, à la maison, chaque partie comporte son lot de disputes et de fou rires, ce qui fait que tout le monde l’apprécie. Les parties, par ailleurs, ne sont pas trop longues : 15 à 20 minutes, ce qui fait que nous en enchaînons régulièrement 3 ou 4.

71TogGVphDL__AA1500_Le jeu comporte de nombreuses extensions, dont certaines téléchargeables sur internet. J’ai investi dernièrement dans Zooloretto exotic qui contient une innovation importante : des visiteurs, le but devenant, avec cette extension, d’attirer le plus possible de visiteurs. Je ne l’ai, pour l’instant, utilisé qu’une seule fois, et encore partiellement : j’ai simplement introduit les nouvelles espèces exotiques et l’extension pour les loger. Si le petit a adoré, les grands-parents ont été beaucoup moins séduits : ils trouvaient ça trop compliqués et étaient perdus. Je crois qu’il va falloir que j’étudie bien les règles pour bien leur présenter l’affaire, ou que je trouve d’autres partenaires de jeux pour utiliser cette extension!

Et maintenant, le petit réclame Coloretto, le jeu qui a inspiré Zooloretto. Mais je crois que le Père Noël a d’autres projets en tête…

Cet article, publié dans Jeux, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

4 commentaires pour Zooloretto

  1. jerome dit :

    Très intéressant, je crois que je pourrais trouver preneurs à la maison. Et le fait que chaque partie dure au maximum 20 minutes est un vrai plus.

  2. Aaliz dit :

    ça ne me tente pas trop celui-ci. J’avais plus flashé sur « Il était une fois » mais impossible de le trouver ! ( je ne réussis à trouver que l’extension mais pas le jeu de base ). Du coup, je crois que je vais me servir de mes mains et fabriquer les cartes moi-même ;-)

    • Marie dit :

      Ah bon, même pas chez Amazon? Je ne saurais pas faire de cartes moi-même mais je trouve l’idée très chouette. Le tout est d’avoir l’inspiration pour en faire suffisamment, mais ça te permettra de les adapter aux personnes avec qui tu comptes jouer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s