Journal de lecture – 1ère quinzaine de décembre 2012

51K3MC0MD9L__SL500_AA300_J’ai d’abord terminé le pavé commencé la quinzaine précédente, La rose pourpre et le lys, et je suis assez contente d’avoir lu près de 1 200 pages en moins de deux semaines.

Une fois le livre fini, je n’ai pas perdu de temps en états d’âmes, cette fois : la fin de l’année approche, il s’agit maintenant d’être efficace!

La priorité la plus urgente était la LC prévue pour le 16 décembre, organisée par Eliza dans le cadre de son challenge  Le règne de Louis XIV, et portant sur une pièce de Molière. Je comptais profiter du challenge Molière de Sharon pour relire, à mon rythme, toute son oeuvre, et cette LC m’avait semblé une bonne occasion de commencer.

41W5F0SaBWL__SL500_AA300_Au départ, je pensais relire Le médecin malgré lui. J’avais vu, en effet, qu’un théâtre parisien, où j’ai plusieurs fois emmené la bestiole, le proposait, l’indiquant comme étant pour les enfants à partir de 7 ans. Comme ça me semblait un peu jeune, je voulais relire la pièce pour me faire une opinion sur l’opportunité de l’y emmener. Mais il s’avère qu’il va assister avec son école à une représentation d’une adaptation pour les enfants du Malade imaginaire. J’ai donc abandonné mon projet de sortie théâtrale pour ne pas faire doublon. Après Le médecin malgré lui, je comptais relire l’oeuvre de Molière par ordre chronologique. Mais l’ordre adopté dans mon édition est l’ordre chronologique de publication et non de représentation des pièces. Les directeurs de l’édition s’en expliquent par le fait qu’il est possible que Molière ait retouché, voire remanié, certaines pièces après coup et que l’on ne peut savoir si elles nous sont parvenues telles qu’elles ont été jouées. Cet argument m’ayant semblé logique, je m’y suis rangée, ce qui fait que c’est un billet peu inspiré sur Les précieuses ridicules, la première de ses pièces qui a été publiée, donc, que vous pourrez lire demain.

Ma seconde priorité est les challenges qui arrivent à échéance. Ils m’en reste deux pour lesquels je n’ai pas lu tout ce que j’avais prévu : le Challenge Mythes et légendes de Céline, pour lequel il me reste deux livres à lire, et le Défi Lire en anglais de Missbouquinaix, pour lequel je dois encore lire un livre… Et dire que je m’attendais, au départ, à changer de catégorie en cours d’année! Si le nombre de livres en anglais dans ma PAL a bien augmenté, avec ma méthode du « premier acheté premier lu », ceux-ci ne sont pas près de sortir de ladite PAL!

Il me reste donc un peu plus de deux semaines pour lire :

Les druides

41dMWNJIOjL__SL500_AA300_Encore un sujet que j’ai choisi pour son « exotisme »! Je l’ai commencé hier dans les transports en commun. J’en ai lu une cinquantaine de pages et il s’avère passionnant. Et puis, un auteur qui s’applique à démonter les mythes pour rétablir les faits ne peut que me plaire!

 

Life of Pi

life-of-piJe l’avais acheté il y a bien longtemps parce que j’en avais lu plein d’échos positifs sur un forum anglo-saxon. Depuis, il patientait dans ma PAL, et je ne savais même pas de quoi il parlait. Le visionnage de la bande annonce du film m’a donné très envie de le lire. Le billet qu’a posté Adalana cette semaine m’a bien refroidie mais, puisque je suis lancée, je vais quand même le lire. J’espère juste ne pas m’enliser dedans…

La Théogonie

51VXCG4H0EL__SL500_AA300_Pour ma dernière lecture pour l’option « Mythologie grecque », cet ouvrage s’est imposé de lui-même dès que j’ai vu qu’il était disponible en Folio, parce que c’est un ouvrage fondamental en la matière, tout comme l’Iliade et l’Odyssée, et que ça fait des années que j’ai envie de le lire.

 

Ca me fait donc entre 1 000 et 1 500 pages (à vue de nez, je sais seulement que Les druides en compte 380) à lire d’ici la fin de l’année. Je le sens assez mal, d’autant plus que les vacances scolaires commencent bientôt et qu’il faudrait aussi que j’aie des choses à raconter sur l’autre blog…

417e7GrdqPL__SL500_AA300_Et je conserve malgré tout Chaleur de sang dans mon sac, parce que sa préface, lue rapidement un après-midi où j’étais en avance à la sortie de l’école, m’a mis l’eau à la bouche.

 

 

319tA80mNLL__SL500_AA240_Et enfin, je suis bien contente d’avoir désormais une page pour suivre ma PES. Cela m’a, en effet, permis de me rendre compte que j’ai avancé de presque 30 pages dans Il battesimo en 15 jours, ce que je trouve très motivant (rappelez-vous, ça fait presque 5 ans que je suis dessus!). J’en suis maintenant dans le dernier quart. J’y arriverai!

 

Publicités
Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Journal de lecture – 1ère quinzaine de décembre 2012

  1. jerome dit :

    Pas une mauvaise idée de relire Molière, c’est toujours un délice. Sinon je me dis qu’il faut vraiment que je découvre Némirowsky mais j’ai plutôt envie de commencer par Le bal.

  2. J’avais commencé « la rose pourpre et le lys » à l’époque de sa sortie mais je ne suis pas allé jusqu’au bout ! Je m’étais lancée aussi le défi de lire Molière dans son intégralité, il faudra que je continue, j’avais opté pour l’édition en 4 tomes chez GF. C’est beaucoup moins chic qu’en pléiade !
    Comme toi il faut que je fasse un peu le bilan de mes challenges, j’ai tendance à oublier d’ajouter mes propres liens au fur et à mesure, si j’ai le temps je le ferai cette semaine !

    • Marie dit :

      Ca t’a déplu ou le livre était trop gros?
      J’adore les livres de la Pléiade. Ils sont beaux, j’aime leur odeur, et ce sont des références.
      J’arrive à maintenir ma page de challenges à jour. Ca me permet de savoir tout le temps où j’en suis, c’est pratique. Le problème, c’est que j’ai tendance à parer au plus urgent et à délaisser ceux dont l’échéance est lointaine.

  3. Aaliz dit :

    Eh bien quel programme ! Au moins, tu n’as pas à te poser la fameuse question « Que vais-je lire maintenant ? » ^^
    Ton livre sur Les druides m’intrigue beaucoup, je le note dans un coin …

    • Marie dit :

      Ah non! Et après, en janvier, j’enchaîne avec les LC. Quelle vie! :-)
      Pour le moment le livre sur les druides est très prometteur. J’espère qu’il sera aussi bien jusqu’au bout!

  4. Sharon dit :

    Pour Molière, j’attends un peu (et pourtant, je suis l’organisatrice…). Je pensais étudier Georges Dandin avec mes 4e, et puis non. Je verrai Le malade imaginaire avec les 5e, et pour les 6e, j’hésite encore.

    • Marie dit :

      Moi c’est pour Balzac que je suis au point mort… Le malade imaginaire est la pièce avec laquelle j’ai découvert Molière en 6ème. C’est un bon souvenir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s