Journal de lecture – mars 2013

Mon bilan, ce mois-ci, sera rapide, étant donné que je n’ai quasiment rien lu! J’ai passé pas mal de temps à courir et, lors de mes moments de détente, je me sentais trop fatiguée pour lire ou écrire, si bien que j’ai surtout fait le légume. De ce fait, j’ai plein de livres en cours, des livres qui me plaisent et qui m’intéressent, mais dans lesquels je n’avance pas. Et je suis affreusement à la bourre dans mes LC, ce dont je suis désolée!

Il n’y a quasiment qu’hier que j’ai bien avancé, après avoir lu seulement une dizaine de pages en 6 jours! Je pensais lire quelques pages de L’ensorcelée de Barbey d’Aurevilly, mais je n’ai pas réussi à refermer le livre avant d’en avoir englouti 150. Curieusement, L’ensorcelée m’a donné une furieuse envie de lire du Walter Scott, si bien que je me suis empressée d’ajouter un roman de cet auteur à ma LAL.

La seule autre lecture qui avance pas mal est celle de mon polar historique en allemand, dont j’ai lu un peu plus de 200 pages en 2 mois. Ca n’a rien d’extraordinaire en soi, mais c’est un rythme environ 20 fois plus rapide que pour le Anne Perry en italien que j’ai lu avant lui. J’estime donc que c’est une belle performance!

51JNHPXGNZL__SL500_AA300_Occupée (!) par les LC et challenges, je ne me suis accordé ce mois-ci qu’un épisode de « lecture détente ». Sur une impulsion, mon choix s’est porté sur un petit livre que j’avais reçu lors d’un swap, Le bonheur par le shopping. De façon absurde, je m’étais mis dans la tête, à cause du titre, qu’il s’agissait d’un livre humoristique, et j’ai pensé qu’il serait très bien pour me détendre dans un bain chaud. Or, si certains passages sont humoristiques, le livre en lui-même ne l’est pas. Lui et moi sommes donc, dès le départ, partis sur un malentendu. La conséquence est que je l’ai, je crois, abordé avec un a priori négatif, du fait qu’il ne correspondait pas à mes attentes, aussi je pense que mon ressenti est loin d’être à prendre au pied de la lettre.

Il s’agit en fait d’un recueil d’anecdotes liées aux différents rayons d’un grand magasin (un chapitre par rayon). Il rassemble discussions entendues dans les rayons du magasin, gaies ou tristes, réflexions, souvenirs et anecdotes personnelles de la narratrice. L’ensemble se lit en une petite heure et j’en ai été contente, car ce petit livre ne m’a pas passionnée. A la fin de chaque chapitre, je me disais intérieurement : « Et alors? ». Peut-être l’auteur a-t-elle voulu inciter les lecteurs à réfléchir sur le sens de petits événements de leur vie quotidienne? Mais il m’a semblé que, au style près, chacun d’entre nous pourrait faire un tel recueil de souvenirs et de conversations entendues. Je n’ai pas trouvé matière à réflexion dans ce petit livre, car je n’y ai rien lu que je n’aurais pu observer moi-même. Je n’ai pas non plus été séduite par la narration, qui m’a semblé assez fade. Je ne me suis donc pas sentie très intéressée. Mais peut-être suis-je à côté de la plaque.

De ce mois de lecture, je retiendrai :
– mes premières tentatives pour lire au soleil (malheureusement très vite avortées en raison du vent glacial)
– un passage éclair au Salon du livre, assez décevant au niveau conférence, mais dont j’ai rapporté un Petites et grandes histoires des animaux disparus joliment dédicacé. Je l’avais repéré depuis longtemps sur plusieurs blogs, mais j’ai été encore plus séduite que je ne pensais en le feuilletant. Et, en plus, il existe maintenant un autre volume : Histoires naturelles des animaux imaginaires, qui est tout aussi alléchant!

61hcQsN0wVL__SL500_AA300_
– le début d’un cycle de conférences au Louvre par Georges Vigarello, dont l’Histoire du viol est un de mes essais historiques préférés et que je trouve passionnant à entendre. Camille, en compagnie de qui j’ai assisté à la première conférence, en a rédigé un résumé très complet sur son blog.

Cet article, publié dans Lectures, est tagué . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

8 commentaires pour Journal de lecture – mars 2013

  1. Camille dit :

    Non, incroyable! Je zyeute sur l' »histoire du viol » de Vigarello…Je file voir ton avis! Merci pour le lien que tu renvoies chez moi!

    • Marie dit :

      De rien. Je pensais pourtant vous avoir coieusement bassinées avec mon Vigarello. Apparemment, j’ai encore de la marge! :-)

      • Camille dit :

        En fait, je suis sûre que c’est toi qui m’a parlé de cet essai, et du coup cela a fait son chemin…Sans « connaitre » l’homme je n’ai pas du réagir, mais là, sous le charme du conférencier…lol oui, tu as encore de la marge!

  2. George dit :

    J’aime beaucoup la couverture du Bonheur par le shopping mais ton avis me donne surtout envie de le voir de loin !

    • Marie dit :

      J’imagine bien que je ne donne pas envie. J’aurais pourtant bien aimé pouvoir lire l’avis de quelqu’un d’autre à son sujet.

  3. Jérôme dit :

    J’ai adoré Petites et grandes histoires des animaux disparus : un vrai bijou !

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s