Et 4 challenges de plus!!!

J’aurais presque honte d’en annoncer autant d’un coup, car je n’arrive pas à trouver le temps de lire ni d’écrire en ce moment et je comptais me limiter pour l’année prochaine. Mais il y a des thèmes tentants auxquels il m’est impossible de résister!

Challenge Images du Japon

Initié par Kaeru, il porte sur un sujet intéressant mais/car assez pointu, ce qui fait qu’il m’a fallu quelques échanges avec son initiatrice pour trouver des lectures qui collaient au thème. Il s’agit de partir à la découverte du Japon à la fois à travers les mots et à travers les images. Les livres lus dans le cadre du challenge doivent donc correspondre aux critères suivants (je cite) :

– Le sujet central doit être le Japon ou l’esprit du propos doit être japonais (l’auteur n’est pas obligatoirement Japonais).
– Les livres doivent impérativement avoir une part importante d’images (photo, calligraphie, dessins, illustrations…)
– Tout les genres sont acceptés sauf les livres de cuisines : livres d’art, d’artisanat, poésie, livres pour enfants, manga, BD, comic…
– Pour les BD, mangas, comics : s’il s’agit d’une série, il faut la lire en entier et la critiquer en entier. J’accepte une série inachevée si elle est en cours de traduction.

 Ce challenge qui prendra fin le 30 septembre 2012 nous est proposé en 3 niveaux : 3, 5 ou 7 livres lus. Je pensais commencer prudemment par 3, mais comme Kaeru a validé 4 des titres que j’ai proposés et que je suis en train d’en lire un autre qui me semble très bien coller au challenge, je pars finalement sur 5 et je terminerai certainement à 7.

Kaeru nous demandant d’annoncer à l’avance notre liste, voici donc ce que je vais lire :
– un livre pour enfant : Le trésor de monsieur Okamoto, de Muriel Carminati et Olivier Desvaux (Picquier jeunesse). Toutes les collections de Picquier ont l’air intéressantes. Je compte donc en explorer petit à petit le catalogue.
– un beau livre : L’imaginaire érotique au Japon, de Agnès Giard (Albin Michel), que je chroniquerai sur la Lubriothèque, comme je n’aime pas mélanger les torchons et les serviettes.
et 3 BD :
Femmes de réconfort : Esclaves sexuelles de l’armée japonaise, de Kyung-Ah Jung (Six pieds sous terre), sur un sujet grave mais intéressant, et dont j’ai très envie depuis que je l’ai découvert grâce à un billet de Waax. Je ne sais pas encore où je posterai mon billet pour celle-là.
Homunculus, de Hidéo Yamamoto (Tonkam), série dont j’ai déjà un peu parlé  ici, dont le quinzième et dernier tome vient de sortir et qui montre des aspects de la société japonaise que je trouve intéressants.
– et j’y rajoute Le gourmet solitaire, de Jirô Taniguchi (Casterman) que je suis en train de lire en préparation de la visite de l’exposition consacrée à cet auteur à l’abbaye de Fontevraud, et qui me fait visiter le Japon tout en me donnant faim.

 

Challenge Romans sous influence

Ce challenge, qui prendra fin le 20 septembre 2012, est organisé par George et Sharon. Les règles étant, là encore, assez pointues, je vais me contenter de les recopier :

Il s’agira donc de lire des romans dont le titre comprend soit:

– Une référence au Nom d’un auteur

– Une référence à un Personnage Romanesque

– Une référence au Titre d’un roman connu.

Les Biographies d’auteur ne comptent pas, seuls comptent les romans.

Parallèlement, et pour les plus courageux, nous vous proposons une sous-catégorie qui vous offre la possibilité de lire l’auteur cité, ou l’œuvre citée dans le titre choisi.

Deux catégories s’offrent donc à vous (merci de nous préciser quelle catégorie vous choisissez)

1ère Catégorie : Influencé, vous ? : Lire un roman comportant dans son titre une réf. explicite à un auteur/roman/personnage romanesque

2ème Catégorie : Appelez-moi l’auteur! : lire un roman de la première catégorie + le roman/l’auteur auquel il est fait allusion

Les deux organisatrices proposent également une bibliographie pour aider les participants dans leur choix.

Je ne sais pas encore ce que je vais lire pour ce challenge, mais j’ai plusieurs livres dans ma PAL qui collent au thème. Je devrais donc pouvoir m’en sortir sans la faire encore grossir! En revanche, je vais opter pour la 1ère catégorie, plus simple et qui demande moins de travail!

 

Challenge Justice

 

Le thème de ce challenge m’a tentée dès le départ, mais je ne savais pas trop quoi lire. Les règles sont pourtant simples :

Lire ou voir des films ayant un lien avec le monde judiciaire (procès, personnage principal dont le métier est lié au monde juridique, thèmes en rapport avec la justice etc.)

Trois catégories sont possibles :

Les Plumes du Greffe : Lire 2 livres et/ou voir 2 films en lien avec la Justice.
Les Ténors du Barreau : Lire entre 3 et 5 livres et/ou voir 3 à 5 films en lien avec la Justice
Le Palais des Juges : Lire plus de 5 livres et/ou voir plus de 5 films en lien avec la Justice
 

Ce challenge durera un peu plus longtemps que les deux précédents : il prendra fin le 31 décembre 2012. Je me suis rendu compte que figurait dans la bibliographie indicative donnée par Yuko De sang froid de Truman Capote, qui est dans ma PAL, et je me suis inscrite à la Lecture Commune Approximative organisée par Nathalie pour (re)lire Le colonel Chabert de Balzac dans le cadre du challenge Justice et de mon challenge Balzac. Je me suis donc finalement inscrite au niveau Les ténors du barreau, pensant que j’arriverai bien à trouver un troisième livre répondant au critère dans ma PAL.

 

Challenge Chocoladdict

Comment résister à un challenge portant un nom pareil, je vous le demande? Comme son nom l’indique, ce challenge organisé par Aaliz pour les gourmands consiste à lire :

des livres ayant un rapport avec le chocolat ou contenant les mots « chocolat » ou « cacao » dans le titre

Là encore, trois catégories sont possibles :

–         la catégorie « Amatrice au régime » : lire un livre et confectionner un gâteau

–         la catégorie « Consommatrice régulière » : lire deux livres, confectionner un gâteau ou plus et regarder un film ou documentaire en rapport avec le chocolat.

–         la catégorie « Accro décomplexée » : lire trois livres, confectionner deux gâteaux ou plus et regarder un film ou documentaire en rapport avec le chocolat.

Le challenge dure 1 an et prendra donc fin le 2 octobre 2012. Contrainte supplémentaire : il faudra, pour le 8 avril 2012, avoir au moins chroniqué un livre et confectionné un gâteau.

J’opte raisonnablement pour la catégorie Consommatrice régulière, mais il est possible que je passe en Accro décomplexée en cours de route, car j’ai trouvé pas mal de livres qui répondent aux conditions du challenge, pour moi ou pour la bestiole, qui m’ont tentée!

Cet article, publié dans Lectures, est tagué , , , , . Ajoutez ce permalien à vos favoris.

11 commentaires pour Et 4 challenges de plus!!!

  1. Ping : Challenge Images du Japon | La lubriothèque

  2. Kaeru dit :

    Et hop, ta participation a été bien prise en compte (avec un lien vers tes deux blogs). Mazette, tu vas en lire des bouquins ! Plein de choses à découvrir ici dans les semaines à venir…
    Le challenge choco-addict est génial. J’adore l’idée :)

    • Marie dit :

      Ca ne fait pas tant que ça, en fait. Il faut juste trouver le temps!
      Je trouve aussi l’idée du challenge Chocoaddict géniale. C’est bien pour ça que je n’ai pas pu y résister!

  3. yuko dit :

    Ravie de te compter parmi les participantes ! A bientôt :)

  4. nathalie dit :

    Bienvenue à la LCA, Balzac en liberté (oui, c’est un chouette slogan !).

  5. Man Ray dit :

    Bonne chance pour le Colonel Chabert car je l’ai lu et fait un compte rendu quand j’étais au CES; c’est à dire, il y a + de 35 ans !! Le début est un peu dur mais, tu verras par toi même…

  6. Man Ray dit :

    Moi, je ne suis pas trop adepte des classiques; c’était bon du temps de l’école parce qu’il n’y avait pas le choix mais, depuis, mes goûts ont beaucoup changé… Je me souviens du temps du LEP, mon prof de français avait fait un test de rapidité de lecture dans toute la classe sur l’étranger de Camus et, j’étais le plus rapide à lire. Un élève de ma classe ne croyait pas que j’avais lu aussi vite et, m’a posé quelques questions dont je lui ai donné les réponses aussitôt. je lui ai aussi résumé une autre nouvelle que j’avais eu le temps de lire pendant que les derniers terminaient leur lecture… lol

    • Marie dit :

      Malheureusement, les profs peuvent parfois faire autant de mal que de bien, et dégoûter d’un auteur aussi bien que donner l’envie de le lire. Néanmoins, les classiques valent la peine qu’on passe au-delà des mauvais souvenirs et qu’on les relise! D’autant plus qu’avec le temps et l’âge, nitre vision et nos goûts peuvent changer.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s